Tout savoir sur la dentelle : caractéristiques, entretien…

Tout savoir sur la dentelle : définition, caractéristiques, entretien…

Intemporelle, délicate, élégante et parfois sexy, la dentelle est un incontournable mode et maison. Merveilleuse sur un dos-nu, parfaite sur de la lingerie, tendance sur une blouse, originale en housse de coussin… Ce tissu multifonctions se décline à l’infini en fonction de vos envies et de votre imagination.

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la dentelle dans notre article : caractéristiques, conseils couture, entretien, points de vente… Et bien plus encore !

Qu’est-ce que la dentelle ?

Définition

La dentelle est un type de tissu très léger et ajouré, sans chaîne et sans trame. La dentelle est composée de mailles très fines et de fils entrecroisés qui dessinent ensemble un motif décoratif, le plus souvent fleuri ou en rinceaux. Les bords sont généralement dentelés.

Voilà pour la définition classique de la dentelle, mais son utilisation actuelle, devenue industrielle, a beaucoup assoupli cette définition.

On considère aujourd’hui que la dentelle est un tissu ajouré avec autant de zones de trous que de zones couvertes.

Attention à ne pas la confondre dentelle et broderie ! Cette dernière n’est pas un type de tissu mais un type d’ornement superposé à un tissu.

Histoire

D’après des sources du XIVème siècle, la dentelle aurait une origine flamande. On considère les XVIIème et XVIIIème siècles comme le véritable âge d’or de la dentelle.

La dentelle n’a clairement pas perdu de sa superbe depuis puisqu’elle fait encore partie des étoffes les plus utilisées dans le prêt-à-porter féminin.

Tout savoir sur la dentelle : définition, caractéristiques, entretien…

Les différents types de dentelle

Les dentelles fabriquées à la main

La méthode aux fuseaux

Pour réaliser de la dentelle aux fuseaux, on utilise un support et un parchemin sur lequel est piqué le dessin à réaliser. Les fuseaux servent à croiser les différents fils pour créer le tissu et le motif.

La méthode à l’aiguille

La fabrication de dentelle à l’aiguille nécessite l’utilisation d’un parchemin piqué du dessin que l’on souhaite réaliser. On pique ensuite tous les trous avec un fil, pour réaliser la trace. Une fois la dentelle finie, on coupe le fil de trace et on retire le parchemin.

Les dentelles fabriquées mécaniquement

Les dentelles industrielles ont fait leur apparition au XIXème siècle, et ont vite convaincu par leur qualité et leur esthétisme. La plus prestigieuse des dentelles mécaniques est la dentelle Leavers, du nom de l’inventeur du métier à tisser qui permet de la réaliser. Il existe aussi la dentelle Rachel, qui est  une dentelle tricotée et non tissée.

Tout savoir sur la dentelle : définition, caractéristiques, entretien…

On peut aussi fabriquer de la dentelle grâce à un traitement chimique, en plongeant une broderie dans un bain alcalin qui détruit les fibres d’origine animale comme la soie ou la laine, et qui laisse les fils de coton indemnes.

Voilà pour les principales méthodes de fabrication de la dentelle. Il en existe de nombreuses autres mais vous avez ici l’essentiel.

Il existe ensuite une quantité astronomique de styles de dentelle : dentelle de Calais, dentelle de Chantilly, dentelle Blonde, dentelle de Venise, Guipure, dentelle de Cluny…

A vous de choisir le motif et la matière qui vous plaît pour vos réalisations !

Comment coudre de la dentelle ?

Précieuse et délicate, la dentelle ne se coud pas n’importe comment. Focus sur les bonnes pratiques pour coudre de la dentelle.

Préparation de la dentelle

  • Repassage à faible température, à fortiori si la dentelle est en nylon.
  • Découpage à plat et en suivant les motifs.

Couture de la dentelle : matériel et astuces

  • Aiguille : pointue et fine (60-70), neuve de préférence.
  • Fil : normal pour une dentelle épaisse, type broderie pour une dentelle plus fine.
  • Tension machine à coudre : faible, autour de 3.
  • Point : en zigzag pour une dentelle ajourée ou élastique, point droit pour les autres.
  • Longueur de point : 2 mm.
  • Pour l’ourlet : préférez « ganser le bord », c’est-à-dire poser du biais sur le bord de la dentelle.
  • Facultatif : épinglez votre dentelle à un tissu soluble ou à du papier de soie que vous pourrez facilement retirer une fois votre ouvrage terminé.

La dentelle : pour quelles utilisations ?

Sur les vêtements, la dentelle est parfaite pour ajouter une pointe de féminité et d’élégance à une pièce un peu simple : un ruban de dentelle au bas d’une jupe, le long d’un décolleté, sur un dos-nu…

Tout savoir sur la dentelle : définition, caractéristiques, entretien…

Mais vous pouvez aussi opter pour un « total look » en confectionnant une robe, une blouse ou même une jupe en dentelle. Sans oublier que la dentelle est la meilleure amie d’une jolie lingerie !

Tout savoir sur la dentelle : définition, caractéristiques, entretien…

Vous pouvez aussi utiliser la dentelle pour votre déco et votre linge de maison : housse de coussins, dessus de lit, photophores, corbeilles…

Quel entretien pour la dentelle ?

L’entretien de la dentelle dépend surtout de la fibre dans laquelle elle est réalisée.

Dans le doute, il est toujours préférable d’opter pour un programme type « lavage main » et essorage doux sur votre machine. Utilisez un filet à linge et une lessive pour délicats.

Séchez vos dentelles à plat de préférence, et surtout pas au sèche-linge !

Où acheter de la dentelle ?

La dentelle se trouve assez facilement. Vous en trouverez en ligne sur les sites que nous avons testés pour vous : Self Tissus et Pretty Mercerie. Vous pouvez sinon vous rendre dans un magasin de tissus où vous pourrez tranquillement choisir la dentelle qui vous plaît, on en trouve partout !