Slow fashion  définition, valeurs, marques

De plus en plus plébiscitée, la slow fashion tend à s’imposer doucement mais sûrement dans les mentalités de chacun. Si le concept n’est pas tout neuf en effet, il ne s’est démocratisé que récemment et a par ailleurs pris une nouvelle ampleur avec la pandémie et le coup de projecteur qu’elle a mis sur toutes les dérives d’une production et d’une consommation excessives. 

Véritable contre-pied de la fast-fashion et des problèmes qu’elle pose en terme de respect de l’environnement et des travailleurs, la slow-fashion devient une alternative concrète et vertueuse, à la portée de chacun. 

On fait le point aujourd’hui sur ce courant désormais incontournable de la mode qu’est la slow fashion : définition, valeurs, marques et enjeux

Slow fashion : qu’est-ce que c’est ?

slow fashion 

La slow fashion s’inscrit dans un mouvement plus large, celui de la slow life, qui entend proposer une alternative à nos modes de vie ultra-rapides, qui engendrent une sur-exploitation des ressources et qui sont en partie responsables du réchauffement climatique et de la plupart des problématiques écologiques que l’on connaît aujourd’hui. 

La slow life entend ainsi ralentir le rythme de consommation en adoptant des alternatives plus durables et des productions plus responsables. Ses principes s’appliquent, comme nous le disions, à la plupart des aspects du quotidien : la slow food, la slow cosmétique, la slow fashion, etc. 

Plus spécifiquement, la slow fashion nous enjoint à changer de paradigme concernant la mode et l’habillement, l’idée n’est plus de suivre les tendances à tout prix et en achetant à tout va mais, au contraire, d’acheter des pièces plus durables, tant en terme de qualité que de tendances. 

Vivienne Westwood résume très bien l’idée : « Achetez moins, choisissez bien : c’est la maxime. Qualité, pas quantité. C’est la chose la plus écologique que vous puissiez faire. »

En d’autres termes, on s’oppose à tout ce que représente la fast fashion, à savoir des collections qui tournent à une vitesse monstre, une production à un rythme effréné et tout à fait irraisonné, des conditions de travail révoltantes et des vêtements de piètre qualité qu’on ne peut pas garder. 

Quelles sont les valeurs de la slow fashion ?

Vous l’aurez compris, le principal enjeu de la slow fashion est de proposer une alternative au modèle de consommation habituel du monde de la mode. Pour ce faire, les acteurs de la slow fashion s’engagent en allant vers un modèle de consommation plus sobre et vertueux. 

Une production plus respectueuse de l’environnement

slow fashion 

La préoccupation première de la slow fashion est de créer et d’adopter des chaînes de production à faible impact environnemental. Cela impacte le choix des matières premières bien sûr, mais aussi la conception des modèles, des collections, etc. L’enjeu étant de produire mieux et de produire de justes quantités afin d’éviter le gaspillage

Les marques vont donc préférer proposer des collections moins nombreuses et moins fournies mais qui comprennent des vêtements mieux conçus, mieux coupés et plus solides. Le fonctionnement en pré-commande, en collections capsules ou encore avec une collection permanente de basiques et quelques pièces plus « fun » en édition limitée n’est donc pas rare dans le monde de la mode éco-responsable.

Une production plus éthique envers les travailleurs

Le deuxième pan de la slow fashion concerne l’impact social de l’industrie de la mode qui, rappelons-le, délocalise (trop) souvent sa production pour réduire les coûts, n’accordant aucune importance aux conditions de travail des ouvriers qu’elle emploie. 

Les marques de la slow-fashion s’engagent à l’inverse en faveur des principes du commerce équitable en choisissant des partenaires qui offrent de bonnes conditions de travail et une juste rémunération à leurs employés. 

Les marques à essayer pour être stylée et éco-friendly

slow fashion 

Ultra-stylées et d’excellente qualité, les collections de ces marques de la slow fashion sauront vous séduire, c’est promis ! Et s’il est vrai que les prix à l’achat sont plus élevés qu’en fast fashion, n’oubliez pas que ce sont des vêtements que vous garderez bien plus longtemps ! 

  • Second Sew : la créatrice donne une seconde vie à des tissus chinés en brocante, vide grenier ou chez Emmaüs en créant d’adorables vêtements pour les bébés jusqu’à 4 ans. 
  • We Dress Fair : un eshop consacré aux vêtements et accessoires éco-responsables et éthiques pour homme et femme. On y trouve des basiques modernes et bien coupés ainsi que quelques pièces plus tendances. 
  • Aatise : des collections en quantités limitées qui vont ravir les adeptes d’un look minimaliste et chic. La marque a également une collection homme et une sélection « prix doux » régulièrement renouvelée.
  • Meuf : l’une des plus connues, la marque fraîche et décomplexée propose des vêtements éthiques et responsables de qualité et se veut ultra-transparente sur les matières et la production. 
  • Les Récupérables : une marque française et made in France qui récupère des « déchets » pour en faire de superbes pièces (on parle d’upcycling). C’est beau, tendance et éthique, on adore !
Article précédent9 accessoires pour un look vintage tendance
Article suivantChâtain vénitien : késako ?