Jupe écossaise  histoire, looks et conseils pour la porter

Longtemps réservée aux looks british preppy, ou, par opposition, au style grunge, la jupe écossaise s’offre une entrée remarquée dans la sphère très privée des incontournables mode cette saison. Audacieuse et poétique, elle rappelle les terres magiques de l’Écosse, le courage des Highlanders, et, évidemment, les collections couture de Karl Lagerfeld, Stella McCartney, Céline ou encore Burberry. 

Histoire de la jupe écossaise et conseils pour bien la porter dans cet article ! 

Histoire de la jupe écossaise : du tartan au kilt en commençant par les Vikings

jupe écossaise
@pinterest

Si l’on en croit certains historiens, les origines de la jupe écossaise seraient à aller chercher du côté des fameux guerriers Vikings qui, vêtus de jupettes de guerre, ont conquis le nord de l’Europe. Ce sont dans ces régions septentrionales, au passé viking donc, que s’est porté (ou se porte) le kilt au fil du temps. Bien qu’épique et plutôt sexy, cette hypothèse est relativement difficile à confirmer, l’époque des conquêtes vikings étant relativement lointaine et leur tenue n’ayant visiblement que peu retenu l’attention des historiens de l’époque. 

Plus sûre, l’origine scottish du kilt remonte à ce que l’on appelait en gaélique un « feileadh mor », à savoir un grand plaid en tartan qui servait aussi bien de couverture que de vêtement. Une partie de l’étoffe était enroulée autour de la taille comme une jupe (et un kilt donc) et le pan restant était déposé sur l’épaule puis épinglé pour être maintenu en place. On pouvait, selon les températures et les besoins, ajuster la position de cette partie. 

Finalement, il faudra attendre le XVIIIe siècle pour que l’on sépare le grand plaid écossais en 2 parties, ne gardant ainsi que le bas, voué à devenir le fameux kilt. On doit cette idée à un industriel anglais, Thomas Rawlinson, qui trouvait que la tenue traditionnelle écossaise n’avait décidément rien de pratique. Eh oui, n’en déplaise aux jacobites, le symbole des soldats des Highlands serait en fait le fruit d’un cerveau britannique… 

Quoiqu’il en soit, le kilt devient très rapidement l’emblème de l’Écosse des jacobites, si bien qu’après la défaite des Highlanders à la bataille de Culloden en 1746, le port du kilt est interdit car considéré comme « trop écossais ». Cette interdiction est levée en 1782 et la mode de la jupe écossaise ne fait, depuis, que gagner du terrain

Si le kilt est relativement récent, le tartan est en revanche bien plus ancien : les plus anciens datent du IIIe siècle. Plus qu’un simple motif à carreaux, le terme « tartan » désigne en réalité l’étoffe de laine tissée avec laquelle sont fabriquées les jupes écossaises. Le tartan est fait d’un motif de lignes verticales et horizontales qui, en se croisant, créent des carreaux colorés. Le motif particulier d’un tartan ainsi que ses couleurs sont traditionnellement la marque d’un clan précis, et évoquent le territoire du dit clan. 

Heureusement, il existe aujourd’hui des tartans libres, que l’on appelle « fashion tartan », qui peuvent être portés par tout un chacun sans risquer de froisser qui que ce soit.  

Aujourd’hui, le kilt traditionnel est toujours porté par les Écossais comme un vêtement symbolique et plutôt réservé aux occasions particulières. Évidemment, le monde de la mode a aussi adopté la jupe en tartan et l’a déclinée à qui mieux mieux jusqu’à en faire une pièce incontournable du dressing féminin

Comment porter une jupe écossaise avec style ?

Si l’histoire de la jupe écossaise est fascinante, ce qui nous intéresse ici est aussi de savoir comment porter la jupe écossaise pour être stylée cette saison. On vous dit tout. 

Quelle coupe choisir ?

jupe écossaise
@pinterest

Taille haute, mini-jupe, jupe mi-longue, jupe asymétrique, l’intemporelle jupe se décline sous toutes ses formes. Avec des rayures en rouge et noir, en bleu foncé et vert ou encore en jaune et noir, on en trouve pour tous les goûts. Mais que faire côté coupe?

Ultra-tendance, la jupe écossaise se décline en plusieurs coupes, si bien que tout le monde devrait trouver son bonheur. On aime particulièrement la jupe crayon longueur midi, très glamour et terriblement tendance en ce moment. La classique jupe écossaise courte est également une excellente option, qu’elle soit plissée ou pas. Enfin, la jupe écossaise droite longueur midi fait également partie de nos favorites. 

Quelles couleurs choisir pour sa jupe écossaise ?

jupe écossaise
@pinterest

Traditionnellement dans les tons rouge, vert et/ou bleu, la jupe écossaise version XXIe siècle se pare aussi de coloris audacieux, à la limite du criard. Selon vos goûts et vos envies, jetez votre dévolu sur une jupe écossaise kilt classique ou bien sur un modèle plus osé, avec des carreaux roses ou jaunes par exemple (ou les deux !). 

Quel top avec une jupe écossaise ?

jupe écossaise
@pinterest

Au rayon des tops, de nombreuses options peuvent convenir avec une jupe écossaise, à condition que vous optiez pour quelque chose d’uni. Le tartan est en effet l’un des rares motifs avec lequel le mix&match est strictement interdit

En termes de couleurs, le mieux est de rester sur des choses assez classiques comme le noir, le blanc, le gris perle, le bleu marine ou encore le rouge vif. 

Même constat pour les vestes et manteaux : on mise sur la sobriété !