[Interview] Vanessa Pouzet

Par Stordigot le 7 avril 2017 dans Artistes & Créateurs, Interviews

De la couture, du DIY mais aussi des recettes, tout ça vous pouvez le retrouver sur le blog de Vanessa Pouzet. Aujourd'hui, on va se concentrer sur la partie couture et surtout, sur ses jolis patrons !

Peux-tu te présenter ?

Je vis à Paris avec mes deux enfants et mes deux chats. J'ai toujours été très créative, une touche à tout, que ce soit la peinture, la couture, le bricolage, la cuisine... créer, fabriquer est fondamental pour moi

Peux-tu nous parler de ton parcours couture et patronage ?

J'ai suivi des études artistiques en graphisme, illustration, packaging, et une branche sur le développement de son propre style beaucoup plus libre. Pouvoir travailler dans ce qui vous anime, ça porte. J'ai terminé première de mon école dans les 4 spécialités, ça ma aidé à prendre un peu confiance en moi (il y encore du boulot, mais je souhaite rester comme ça, on fait du meilleur travail lorsqu'on doute)

La couture m'intéressait déjà à cette époque, je reprenais mes vêtements, les transformais. J'ai été artiste-peintre pendant plusieurs années, et l'arrivée de mes enfants m'a donné envie de coudre pour eux et de développer cette branche. Je montrais mes réalisations sur mon blog et je recevais tellement de demandes sur ma manière de faire. L'offre des patrons indépendants était très réduite à ce moment-là.

Je travaille avec des modélistes pour le patronage ; même si je sais patronner mes vêtements, j'ai voulu que la qualité soit irréprochable. On ne remplace pas 15 ans de métier par un stage de formation, ou de bons livres. C'est un vrai travail, extrêmement technique. Les modélistes apportent en plus leur savoir-faire, des finitions originales que l'on n'a pas l'habitude de trouver dans le home-made. Mon idée était de proposer des patrons aux prix très abordables qui permettent de se faire des vêtements haut de gamme peu accessibles à l'achat.

Pourrais-tu nous raconter la naissance d’un patron Vanessa Pouzet, de l’inspiration au produit final ?

J'ai toujours des milliards d'idées, malheureusement toutes ne verront pas le jour. Je me laisse guider par mes envies, les dessine pour pouvoir en discuter avec les modélistes afin de voir ensemble si ce projet se prête à un patron de couture. Afin que les couturières puissent se trouver belles dedans, le transformer, l'adapter à leur morphologie sans trop de complexité.

Nous réalisons plusieurs toiles, essayages sur plusieurs femmes jusqu'au modèle final qui sera ensuite décliné du 32 au 48.

Qu’est-ce que tu aimes et détestes en couture ?

J'aime beaucoup la recherche, je passe des heures sur quel tissu, pour quel modèle... j'aimerais choisir plus vite mais je crois qu'en fait j'adore ça !!! Voir toutes les possibilités. Je n'aime pas quand une de mes machines se braque alors que j'ai presque fini, aaaaaaahhhhh ! 

Tu proposes des patrons PDF pour les femmes et les enfants, peut-on s'attendre à des patrons hommes ou des patrons pochettes ?

Je n'ai pas encore exploré les modèles homme, peut-être un jour. Pour l'instant, je suis tellement inspirée par la femme, l'enfant et le bébé que j'ai bien 10 ans devant moi ! 

Je persiste sur le PDF, même si cela représente un manque à gagner car il y a beaucoup de transferts de fichiers. Je ne veux pas pénaliser celles qui n'ont pas le budget pour s'offrir des patrons à 15 euros. 

Mes modèles PDF sont à assembler sans recoupe ce qui rend le montage très facile. Après nos tests d'assemblage, ça va plus vite de scotcher sa planche que de décalquer les pièces d'un patron pochette. Surtout que le gros problème du décalquage ce sont les erreurs : les lignes commencent à être fausses en les redessinant, suivies d'une découpe peu scrupuleuse... on peut avoir un modèle plus du tout taillé comme il devait l'être. Je suis plus rassurée que les clientes utilisent la planche directement.

Certaines ont encore peur du coût de revient de l'impression maison, mais c'est vraiment dérisoire : environ 1,10 euros si on utilise des cartouches d'encre de qualité, et un Scotch de marque.

Je trouve que c'est vraiment plus intéressant pour les clientes, que ce soit financièrement que techniquement. 

Quelle serait ta garde-robe idéale pour les beaux jours qui arrivent ?

J'aime beaucoup le mix jupe + tee-shirt. Ça permet plusieurs combinaisons suivant le style que l'on souhaite, décontractée, chic, soirée... On peut se réchauffer avec une grande écharpe pour casser le côté trop fille. Donc sans hésiter, le tee-shirt WANTED avec la jupe MIDI, une bonne paire de baskets ou de jolis talons !

Où puises-tu ton inspiration ?

Je suis une contemplative, je regarde tout ce qui m'entoure, toujours. Je ne suis pas une grande bavarde mais j'enregistre ce que j'entends, ce que je lis. Je suis tout le temps à l'écoute. L'inspiration ne passe pas que par le regard, pour moi, mais beaucoup par les perceptions et les paroles des autres. Des femmes surtout, que ce soit mes copines, où les personnes que je croise. Des petites phrases, qui restent, qui reviennent, nous sommes toutes dans une recherche d'acceptation de notre corps, c'est un équilibre difficile à trouver. Chacun apporte son expérience par rapport à sa façon de s'habiller, de se mettre en valeur, le rapport à son corps, et la place de ce corps dans la société. Mon travail me permet de transmettre un savoir-faire, une vision, et de donner les clés pour pouvoir s'approprier ses vêtements.



Et enfin, pour nous mettre l’eau à la bouche : à quoi peut-on s’attendre comme nouveautés dans les prochains temps ?

Petit stress... j'ai toujours du mal à parler des projets ! Il va y avoir une jupe tellement mignonne, et une variation du tee-shirt Wanted...

Pour en savoir plus..

Son blog

Sa boutique en ligne

Avez-vous déjà cousu des patrons Vanessa Pouzet ? Que pensez-vous de cette marque ?

A propos de l'auteur : Stordigot

Pétillante et colorée, elle ne manque jamais d'enthousiasme et d'énergie, que ce soit en couture ou au service de l'équipe de rédaction de T&N.

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Karina.P (il y a 2 semaines, 5 jours)

Merci beaucoup pour cette interview, j'aimais déjà beaucoup ses créations, et là je découvre une personne... Dommage que Haut vol et Wanted ne correspondent pas à ma morphologie (trop moulant), mais La Petite Robe retse pour moi un trait de génie ! Bravo !

ciseaux & couteaux (il y a 2 semaines, 4 jours)

Très sympa cette interview, merci !!!

J'ai plusieurs patrons Vanessa Pouzet à mon actif : le tee shirt Wanted, 2 jupe Sister-Mini, deux top back is back,un after work, et pour ma fille: une cape.

J'aime beaucoup ses patrons, aux explications toujours pleines d'humour ;)

Laurence_Perbellini (il y a 1 semaine, 4 jours)

Bonsoir.

J'ai découvert Vanessa Pouzet avec la robe Folk. C'est mon patron favori. Je l'ai cousue 3 fois (2 fois en dentelle, une noire et une blanche et une fois en jersey) et j'ai même décliné en top. Ma morphologie étant un peu "bancale", j'ocille entre le 36 et le 38), j'ai opté pour un 38 sans marge de couture et ça tombe impeccable. Les explications données sont extrêmement claires (c'était la première fois que je doublais un vêtement), bref, j'adore Vanessa Pouzet. La petite robe est en attente (le patron m'a été offert par une amie). J'espère avoir le temps de le faire bientôt. Longue vie à Vanessa et merci pour ces beaux modèles !

Dérupe (il y a 1 semaine, 3 jours)

Merci pour cet interview. Je n'ai jamais cousu ses patrons, mais il n'est pas rare que je lorgne dessus. Interycette vision du patron PDF, je ne les aimait pas, je les verrai probablement d'un autre oeil.

Milou (il y a 1 semaine)

J'ai déjà cousu des patrons Vanessa Pouzet (sister mini, Do-Brazile et bientôt Wanted) et franchement super patron, vêtement très mode!