Comment fabriquer une chaussure #1

Par Un needlenaute le 29 octobre 2014 dans Techniques

Aujourd'hui, Kozoku -qui a un BTS Chaussure-Maroquinerie- nous explique (en gros) comment fabriquer une chaussure en cuir de façon industrielle !

Tout d'abord on commence par le dessin de la chaussure. Ensuite on peut faire du patronage main ou de la CAO (au lycée nous utilisons le logiciel RCS qui est le logiciel le plus utilisé en France dans les entreprises de chaussures et maroquinerie).

Mais dans tous les cas nous partons d'une base : les formes.

Il en existe en bois ou en plastique. Les plus utilisées sont celles en plastique surtout dans les milieux industriels. Ces formes sont en quelque sorte « les mannequins de nos pieds,» ce sont elles qui donnent la forme à la chaussure, il existe une paire pour chaque pointure et chaque chaussure ! On appelle les rangements les parcs à formes car pour une collection cela nécessite beaucoup de place.

1 -Parc à formes | 2- Formes en bois

Il existe des tableaux pour les pointures, pratiquement un pour chaque pays, et je rajouterais aussi pour chaque marque ! Car suivant la forme choisie, l’avant sera plus ou moins serré.


Tout d’abord on commence par le dessin de la chaussure, celui-ci peut être dessiné par un styliste ou par un créateur. D’après le dessin, le modéliste va tracer sur la forme les lignes de style de la chaussure. Pour cela, on applique un scotch sur la forme, ce qui permet de tracer dessus, de l’enlever et de le mettre à plat afin d’avoir un patron plan de la chaussure. Puis, on plie le patron plan au milieu et on relève les ligne interne et externe, car vous avez sans doute remarqué que votre pied n’est pas symétrique !

1- Scotch aplati | 2- Scotch sur la forme

Dans une chaussure, tout comme dans un vêtement, il y a plusieurs pièces et également une doublure. C’est le patronage, il y a 2 façons de procéder : le patronage main ou le patronage sur un logiciel de CAO 2D ou 3D. Toutes ces opérations sont effectuées dans un bureau d’étude ainsi que la réalisation de maquette et de prototype.

1- CAO 2D | 2- CAO 3D

Je vais vous expliquer le montage d’une chaussure ; ces étapes sont développées auparavant au bureau d'étude puis validées en atelier par les ouvrières et le chef d’équipe, ils valident la technique, le matériel et l’ergonomie du poste. La responsable qualité va valider avec le metteur au point, les points de qualité du modèle.

La première phase est donc la coupe des pièces dessus et doublure, ainsi que les renforts qu’on utilise pour le devant et l’arrière de la chaussure : le contrefort (arrière) et le bout dur (devant) qui permettent de garder une jolie forme à la chaussure mais également de protéger votre pied (quand, par exemple, votre chaussure vous fait mal derrière au-dessus du talon, c’est que le contrefort a été placé trop haut). Le coupeur débite en morceaux un matériau (cuir, textile ou autres) soit à l'aide d'un tranchet en suivant un patron, soit à la presse au moyen d'emporte-pièce, ou sur une machine automatique.

1- Presse moyenne d'emporte-pièce | 2- Machine automatique

Il doit prendre en compte le sens de la peau dans ses diverses parties, les défauts d'aspect, de structure, ainsi que l'usage et l'emplacement de destination des morceaux. L’ensemble des opérations est réalisé en optimisant le rendement matière.

Vient ensuite la préparation des éléments coupés (en cuir et en renfort) :

La refente : permet de diminuer l’épaisseur du cuir sur la totalité de la surface de la pièce. On utilise une machine spécifique (une refendeuse) où l’on passe nos pièces à plat et un rouleau enlève l’épaisseur requise.

1- Pièces d'une chaussure | 2- Refendeuse

Le parage : permet d’enlever de la matière sur les bord de la pièce. C’est une préparation pour l’assemblage à venir ; un rempli. Cela permet d’éviter d’avoir trop de matière au niveau des coutures. Cette opération est très importante car si on a trop enlevé de matière, la couture est alors fragilisée, si au contraire on n’en a pas enlevé assez, on risque d’avoir une démarcation ou une gêne peut apparaître lors du porté de la chaussure.

Le perforage : soit pour faire les trous avant de mettre les œillets pour les chaussures à lacets, soit pour faire des perforations décoratives qu’on retrouve souvent sur les chaussures comme les Richelieu ou les Derby.

Encollage ou thermocollage : les renforts sont soit encollés avec de la colle Néoprène (on utilise particulièrement celle-ci car elle reste souple après séchage, soit on thermocolle le cuir (comme en vêtement). Cela ne se fait pas avec un fer à repasser mais avec une presse chauffante.

Le rempliage : c’est une opération qui ressemble à nos remplis, sauf qu’on ne peut pas mettre d’épingles alors on utilise de la colle. Souvent on inclut une petite lacette pour une meilleure rigidité.

1- Machine perforeuse /pose oeillet | 2- Encollage d'un rempli | 3- Pose d'une lacette sur rempli

Puis on passe à l’assemblage des différentes pièces de la chaussure.

Pour un décolleté (appelé communément escarpin), il n’y a qu’une pièce extérieure : la claque et deux pièces intérieures/doublure : la claque doublure et l’anti-glissoire. Pour une chaussure type Derby : il y a les quartiers, la claque, la languette avant et parfois un bout ou une baguette arrière. On assemble les quartiers SUR la claque alors que pour le Richelieu c’est l’inverse.

1- Derby | 2- Richelieu

Ces opérations sont réalisées à l'aide de machines à piquer :

1- Machine industrielle plate | 2- Machine industrielle pilier | 3- Machine industrielle canon


Rendez-vous très bientôt pour la deuxième partie de cet article…

A propos de l'auteur : Un needlenaute

Envoyez-nous vos articles, nous les publierons sur le blog T&N avec plaisir ! Pour en savoir plus : http://www.threadandneedles.fr/envoyez-nous-vos-articles/

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

emiliechat (il y a 2 années, 7 mois)

mazette!!!! c'est intéressant!!!

celiamour (il y a 2 années, 7 mois)

super intéressant! merci de nous faire découvrir ce domaine méconnu... Moi qui suis fan de chaussures, j'en ai des étoiles dans les yeux!!!

1595vanessa (il y a 2 années, 7 mois)

ouah c'est super interessant. J'avais deja pu parler au Salon du Cuir à Notron avec un employé de chez JM Weston à Limoges. J'aurais voulu démissionner de suite pour aller travailler avec lui !!
J'ai aussi pu voir un démo de montage de petite maroquinerie Hermès et certaines étapes sont les memes, la coupe, le parage...
Je reverais de pouvoir concevoir mes chaussures, car jai un petit pieds et je trouve pas toujours ce que je veux, mais je n'ai jamais trouvé ou ni comment. et je me suis deja renseignée chez un cordonnier, il m'a dit 1500€ pr me faire une paire de bottes. glurps!!!
En tout cas c'est un métier super interessant! Merci de nous montrer le dessous des cartes :D

Quiproquo (il y a 2 années, 7 mois)

waou, quel travail pour une paire de chaussures! Impressionnant! Merci pour cet article!

Maezumzum (il y a 2 années, 7 mois)

Super intéressant ! Je vais bientôt me lancer dans la fabrication d'une paire de chaussures en bois et tissus ! J'ai trouvé quelqu'un qui peut me faire la semelle bois : )) !

Juliette37 (il y a 2 années, 7 mois)

Merci pour cet article, très intéressant! Hâte de lire la suite!

PrettyCrocodile (il y a 2 années, 7 mois)

Très intéressant !!
Quand j'étais jeune, je travaillais l'été dans une usine de chaussures, mais finalement je ne savais rien du processus de fabrication !

couka (il y a 2 années, 7 mois)

très interessant ! merci beaucoup pour cette découverte, j'ai hâte de lire la suite

Melting Pots (il y a 2 années, 7 mois)

Merci pour cet article, c'est super d'en apprendre un peu plus sur ce produit! hâte de lire la suite ;)

tellestelle (il y a 2 années, 7 mois)

Très intéressant !! Je rêverais de pourvoir me faire mes propres chaussures comme je fais mes vêtements ! Mais bon, manifestement c'est un peu plus compliqué pour s'équiper à la maison... En tout cas, moi aussi j'attends la suite de l'article avec impatience.

La Couture Rose (il y a 2 années, 7 mois)

Le rêve ! Surtout pour ma fille qui ne trouve pas chaussure a son pieds... Mais bon, c'est compliqué quand même, je vais m'en tenir aux chaussons et a la custo ^^

Oum Mariya (il y a 2 années, 7 mois)

Article super intéressant je ne connaissais pas toutes ces étapes de la fabrication de chaussures. J'attends la suite impatiemment

Théa Oz (il y a 2 années, 7 mois)

C'est très intéressant, merci beaucoup !

ella (il y a 2 années, 7 mois)

oh merci merci pour la découverte...
je rêve de coudre du cuir