Couture sportive : les patrons

Par Saki le 17 septembre 2014 dans Style & Mode

Ça y est, la rentrée est là avec son lot de bonnes résolutions, entre autres l'envie folle de retrouver la forme ou de commencer un nouveau sport.

Et pour se motiver, rien de tel que des fringues qui crient "je suis trop balèze, rien ne me fait peur !". Mais voila, la couture de vêtements sportifs, contrairement à ce que je croyais à mes débuts, ça ne s'improvise pas, et c'est un univers rudement intéressant que je vous propose d'explorer le temps de quelques articles. Pour commencer, j'ai sélectionné pour vous une série de patrons vraiment tentants, qu'ils soient conçus pour l'effort ou faciles à détourner.

Mais commençons par l'essentiel : les coupes et détails les mieux adaptés pour l'effort.

Vous pensiez qu'une fringue de sport devait juste avoir un bon look ? Quelle erreur ! À chaque discipline ses coupes et détails soigneusement étudiés. Commençons par causer de la compression musculaire : figurez-vous que celle-ci peut être d'une aide précieuse car, en accélérant la circulation sanguine elle permet d'éliminer les toxines, ce qui signifie qu'on aura besoin d'un temps de récupération réduit après l'effort. La compression permet aussi une meilleure oxygénation des muscles, ce qui retardera l'émission d'acide lactique (vous le connaissez bien, l'acide lactique : c'est lui qui donne une impression de brûlure dans les muscles) et donc limitera les douleurs musculaires. Et pour finir, un bon maintien des muscles permet de réduire les risques de micro-lésions, d'améliorer la précision des gestes et de limiter la déperdition d'énergie. Tout bénef', quoi. (Comment ça, "quand ça moule c'est ridicule ?")

Pour bénéficier de tous ces avantages, par exemple si vous êtes cyclistes ou adeptes de la course à pieds, c'est simple : il faut que ça serre... Mais un vêtement conçu de cette façon risque vite d'être inconfortable si on ne prend pas en compte certains détails comme par exemple le placement stratégique des coutures, d'où des découpes pensées en conséquence. Il vous faudra aussi utiliser un tissu adapté, mais le sujet des textiles techniques est tellement vaste que je lui consacrerai sous peu un article complet, je n'en parlerai donc pas en détail aujourd'hui.

Les choses ont bien changé depuis les années 30 !

La circulation veineuse aussi peut être importante si vous participez à des courses d'endurance. Les zones de compression du vêtement devront alors être ciblées au niveau des mollets, des cuisses et des épaules.

Pour les cycliste et bi/tri-athlètes, il faut une tenue "seconde peau" qui, coupée dans un tissu adapté, séchera rapidement et vous évitera de vous refroidir.  Celle-ci devra être dotée d'une pièce rembourrée cousue au niveau de l'entrejambe afin d’améliorer le confort sur la selle. Il vous faudra aussi coudre des galons en silicone en bas des jambes de votre short, afin de garantir une bonne tenue à celui-ci.

Je parlais de compression, toutes les femmes qui ont fait du sport à un moment de leur vie le savent bien : la zone poitrinesque est sensible, très, et exige un excellent maintien. Si pour le yoga on n'a pas forcément besoin de tout bloquer (quoique, certains styles de yoga sont vraiment sportifs), il n'est pas question de pratiquer un sport à fort potentiel de rebond avec un soutien-gorge qui n'offre pas un support impeccable. Pour commencer, bannissez les armatures qui ne vous feront que du mal, à la place cousez donc un vrai soutien-gorge de sport. Difficile ? En fait non, c'est même bien plus simple qu'un soutien-gorge lambda, mais là encore c'est le choix du patron et des matières qui fera toute la différence, et il ne faudra pas hésiter à faire quelques essais.

Les coutures aussi ont leur importance : chaque aspérité peut devenir une vraie plaie quand on  pratique un sport d'endurance, et si on atteint un bon niveau ou si on pratique la natation ou la nage avec palmes, l'aérodynamisme devient une notion clef, ce qui signifie la traque aux aspérités. Pour tout cela les coutures extra plates sont nos amies !

 

Maintenant que ces notions sont claires (du moins je l'espère) passons à la partie fun : le choix du patron idéal.

Je précise que plutôt qu'utiliser les photos promotionnelles, j'ai préféré illustrer cet article au maximum avec des photos de "vraies gens", afin de donner une idée précise de ce que ça donne cousu par des amateur à l'aide de machines familiales. En prime cela me permet de vous faire découvrir quelques uns de mes blogs anglophones préférés, tous traitant plus ou moins régulièrement de la couture de vêtements sportifs.

On attaque avec le leader dans le domaine, j'ai nommé Jalie.

Pourquoi leader ? Parce qu'en plus d'avoir une offre variée et de beaux modèles, leurs patrons sont disponibles dans un très large éventail de tailles et proposent des coupes pour une grande variété de sports, pas juste pour la course et la natation. En prime, sur le site internet de la marque on trouve certains modèles téléchargeables en pdf, y compris les patrons qui ne sont plus édités. Tout cela explique pourquoi ces modèles ont autant de succès. Voici une sélection de mes favoris.

Pour la natation, la nage avec palmes et divers sports nautiques :

La pochette 3134 est un maillot nageur simple mais qui semble offrir une tenue impeccable. Pour une combinaison plus couvrante, le modèle 3135 est parfait, en prime il peut aussi permettre de réaliser des combinaisons aussi bien pour le surf (mais attention, à moins d'utiliser du néoprène votre flottaison ne sera pas améliorée !) que pour la danse ou le patinage artistique. Le short 3351 (qui a une culotte intégrée très pratique) est parfait pour le kayak ou l'aviron, mais il pourra aussi être cousu sans ajouter la partie culotte, par exemple pour de la course à pied. C'est aussi une chouette idée pour une tenue de beach-volley. Enfin, je craque complètement pour le maillot de bain 3350, qui n'est pas forcément très sportif  (pour la nage avec monopalme en compétition par exemple, laissez tomber) mais convient tout à fait pour les nageuses occasionnelles. Pour les hommes, pas de patron ultra moulant, mais en revanche on trouve un short de plage/planche assez chouette, le 2678.

Patron 3351 par Siestas and sewing | Patron 3350 par Two On, Two Off

 

Les sous-vêtements :

Le plus intéressant est à mon avis le patron 2563. J'ai lu plusieurs retours de couturières/sportives ayant cousu la brassière, et en suivant les conseils de Melissa, du site Fehr Trade, on peut clairement en augmenter la compression de façon satisfaisante. Tel quel le soutien est suffisant pour les sports causant peu d'impact mais je ne le porterais pas pour faire du saut à la corde (si si, le saut à la corde, c'est ultra sportif, on l'utilise pour l'entrainement des sports de combat par exemple). La pochette 3242 est extra quand on coud pour toute la famille puisqu'elle propose des sous-vêtements pour hommes et femmes, garçons et filles. La brassière à dos croisé est particulièrement sympa. Les patrons 3247 pour femmes et filles permettent au choix de coudre des sous-vêtements,un maillot de bain deux-pièces ou une tenue de gymnastique. Encore une fois, le soutien tel quel n'est pas forcément suffisant, reportez-vous au lien vers les conseils de Melissa donné un peu plus haut.

Patron 2563 selon Ferh Trade | Patron 3242 selon MPB

 

Pour le patinage artistique, la gymnastique ou la danse :

Les stylistes de Jalie s'en sont donné à cœur joie sur ce coup ! En effet, ces tenues sont destinées à se faire remarquer tout en offrant une excellente tenue. La pochette 3027 permet de se coudre une jolie brassière, une jupe, et surtout des collants, avec la possibilité de recouvrir aussi des patins à glace. Pour une tenue classique, le patron 3349 est un sobre justaucorps de ballet, et vous trouverez un tutu et un justaucorps à fines bretelles dans la pochette 2915. Si vous voulez quelque chose de plus funky, lâchez-vous sur les tissus pour coudre cette "robe" de gymnastique rythmique 3356 (nickel aussi pour le patinage artistique). La combinaison 3239 peut aussi en jeter. Pour finir, pour des patrons de leggings et collants sans pieds, c'est la pochette 2920 qu'il vous faut. Pour les garçons/hommes, on a le choix entre le pantalon/short 2914 et le justaucorps 2912 pour la gymnastique, et le pantalon 2803 et le body/chemise 2802 pour le patinage artistique.

Patron 3027 selon Raven Schmidt via Pinterest | Patron 2915 selon Morris Family Madness

 

Pour la course et le cyclisme :

Je re-cause de la pochette 2563, cette fois à cause du futal, qui dans sa version mi-cuisse est visiblement baptisé cuissard. C'est un patron simple et efficace, rien à dire. À côté de ça, je craque pour la jupe/short (skirt + short = skort, quel joli mot, tiens) de l'ensemble 2796 : jolie découpe, poches planquées dans les côtés... En prime c'est vraiment plus flatteur que de courir en short ultra moulant (enfin en ce qui me concerne). Pour les hommes, Jalie a cessé de produire la pochette 2216, mais on la trouve encore en PDF sur le site, vous y trouverez un t-shirt ainsi qu'un short/cuissard/pantalon.

Two on Two offKathy sews

 

Les inclassables :

Pour jouer les cow-girls, le body 2677 en jette et a l'air amusant à coudre. Pour les frileux et adeptes de randonnées, le patron 2448 propose des chaussettes à réaliser dans de la polaire stretch. Le patron 3355 propose un pantalon de survêtement et un sweat à capuche pour filles/femmes, et pour finir j'aime énormément ce patron de sweat à zip et capuche, n° 2795.

Patron 3355 selon Crafting a rainbow | Patron 2795 selon The Funky Seamstress

 

Mon chouchou (dont je vous parlerai plus en détail d'ici peu) : la marque de patrons indépendants Fehr trade.

Melissa, la créatrice de Fehr trade, est avant tout une coureuse. À force de coudre elle-même ses fringues elle a développé une vraie connaissance des patrons qui conviennent à la pratique de son sport et décidé de créer des patrons qui répondent à ses attentes en tant qu'athlète. Pour l'instant elle n'en a encore sorti que 4, tous en pdf et en anglais hélas (espérons que cela évolue avec le temps) et continue à tenir son blog, sur lequel elle donne d'excellents conseils. Outre la grande limpidité de ses explications (bien pensées et avec de chouettes détails), l'un des principaux avantages de ses modèles, c'est que pour chacun il y a de petites parties contrastantes, impeccables pour utiliser les chutes de beaux tissus précieusement gardés, mais aussi pour ajouter des touches de fantaisie sans que ce ne soit trop lourd ou encore pour assortir facilement hauts et bas. Les tailles vont du XXS au XL (pour info, je fais un 42, ce qui correspond à la taille M)... Dommage pour les vraies rondes, j'espère que cela aussi évoluera avec le succès.

Le VNA top est un haut inspiré par un modèle de Madeleine Vionnet, autant dire qu'il a une découpe intéressante. Je l'ai réalisé et j'en suis très contente : les instructions sont très claires et agréables à suivre, avec beaucoup de croquis et de bons conseils, ainsi qu'une explication détaillée pour adapter ce haut à sa morphologie.

Kathy sews | Melissa, la créatrice de Fehr trade

Le Duathlon shorts est un cuissard/short. Attention, la longueur "bootie short" porte bien son nom : c'est très très court donc pas facile à assumer, et je vous conseille fortement d'ajouter des galons en silicone si vous ne voulez pas que les bords remontent encore. J'ai cousu ce patron, pour tout dire j'en suis à ma troisième version (longueur mi-mollet) et je l'aime énormément : c'est un parfait projet pour commencer à coudre des tissus extensibles car il est à la fois simple, rapide, et propose une construction très intéressante pour les poches planquées dans les bandes sur le côté. Le vrai plus de ce modèle c'est qu'il est bien pensé. L e dos est plus haut et la ceinture ne bouge pas, et surtout on peut si on veut coudre une pièce rembourrée à l'entrejambe afin d'améliorer le confort sur une selle (le patron de cette pièce est fourni, évidemment), ce qui en fait le futal idéal pour les cyclistes ! Petite astuce perso : je compte en coudre une version unie à porter sous une jupe ou une robe, ainsi l'adepte de la petite reine urbaine que je suis pourra tous les jours pédaler sans avoir mal à l'arrière-train ni montrer sa lingerie fine aux passants.

Kathy sews | Scruffy badger time

 

Le PB jam est un legging de course qui a l'air vraiment fun à coudre et à porter, par contre je ne l'ai pas cousu, je ne peux donc donner plus de détails. Jetez donc un œil sur ce qu'en disent (en anglais) les demoiselles ci-dessous.

Two on, two off | beaute' J'adore

Enfin, le XYT workout top est trrrrrrès intéressant car il y a une brassière incluse, et Melissa promet un soutien réellement efficace, y compris pour les sports pour lesquels rien ne doit bouger. Le secret : une doublure réalisée avec deux épaisseurs de "power mesh" (je n'ai pas trouvé de bonne traduction, désolée), un tissu utilisé pour la doublure des soutien-gorges, qui pour ce  haut doit être élastique à 20 % dans les deux sens. Pas simple à trouver, certes, mais Melissa y a pensé et explique comment adapter cette pièce en fonction de l'élasticité de la doublure choisie. Ce haut doit son nom aux différents dos possibles, respectivement en forme (oh, surprise !) de X, de Y et de T. C'est un modèle intéressant car il est assez couvrant pour être porté sans rien au-dessus quand il fait chaud, mais il peut tout aussi bien servir de soutien-gorge sous un haut couvrant en automne/hiver.

Scruffy badger time | Kathy sews

 

Pour les adeptes du sport détente : Burdastyle.

Vous avez peut-être déjà ces quelques modèles dans votre collection puisqu'ils sont tous issus des magazines Burda. Si vous ne faites pas partie des collectionneurs, vous pouvez les acheter en ligne et les imprimer à la maison ou dans un "copy shop". L'avantage : gratification instantanée, puisqu’à peine payé votre patron est déjà arrivé. Attention, il ne s'agit pas de patrons réellement pensés pour le sport, plus de tenues de détente ou carrément de fringues de tous les jours qui s'inspirent de la mode sportswear. N'empêche qu'on trouve quelques coupes intéressantes...

Le mini-sweat-shirt de la série "cocooning" de janvier 2011 est surtout là pour la frime alors que le cache-cœur est plus couvrant. Le legging est quant à lui ultra basique, mais peut dépanner. Pour une autre version de cache-cœur, ce haut de novembre 2011 est charmant dans le genre danseuse. En juin 2013, burda proposait un top et un cuissard aux looks exagérés, mais faciles à assagir. Kathy (du blog Kathy sews) a fait deux versions très convaincantes du t-shirt.

Kathy sews, articles 1 et 2

Dans la même collection on trouve aussi une robe qui ferait une chouette tenue de tennis (par exemple) et un top zippé aux découpes très cool dont on pourrait faire un bon débardeur de sport en virant le zip. Un an plus tard, en juin 2014 donc, le mag' proposait deux shorts assez cool, l'un à empiècement contrastant et le second avec une coupe large, ainsi qu'un pantalon de jogging à porter aussi bien à la ville. Enfin, dans le numéro de juillet 2014 je suis tombée sous le charme de cette robe à empiècements contrastants, qui m'évoque une robe de tennis des années 70. Elle est pensée pour être cousue en tissu bi-stretch (extensible dans les deux sens) et convient donc tout à fait à des tissus techniques. J'en ai cousu une version à porter par-dessus un cuissard, une bonne façon de ne pas se sentir trop dévoilée par une coupe moulante tout en conservant les avantages de la compression musculaire et veineuse expliqués plus haut.

Ellen via Burdastyle | ma version (désolée, nous ne sommes que deux à l'avoir cousue pour l'instant)

Pour les enfants, la série "sports d'hiver" de novembre 2011 regorge de chouettes patrons : le sweat-shirt a des mitaines intégrées, et la salopette, le pantalon, la veste sans manches et l'anorak semblent top ! En prime on trouve aussi un patron de bonnet  de superhéros à coudre en polaire, et un tutoriel pour trasnformer un pull en ensemble bonnet et gants façon panda.

 

Pour les accros de la mode : Papercut patterns.

Cette marque propose de belles coupes très bien mises en valeur, c'est donc un achat qui fait plaisir... Mais tout d'abord, il s'agit de patrons plus mode que sport, et enfin le prix est un peu élevé je trouve : 17$ (environ 13€) pour le (ravissant, j'avoue) patron de maillot de bain Soma en pdf, contre 12.99$canadiens (environ 8€) pour un maillot Jalie, aussi en pdf. Idem pour le legging Ooh la (17$) contre le Duathlon de Fehr trade (10.99$). Mais voilà, ces modèles sont vraiment intéressants et méritent que l'on se penche sur leur cas.

Pincushionandbicycle | Kathy sews

 

Dans cette même collection, le Pneuma tank est une brassière qui sort du lot car on peut la modifier pour y ajouter un top loose, idéal pour celles qui veulent un bon soutien sans être trop moulées. Par contre d'après ce que j'en sais, il faut encore une fois adapter le patron suivant les conseils déjà donnés plus haut pour obtenir quelque chose de vraiment adapté à la pratique sportive intensive.

Ginger made | Two-many

 

Pour les sports d'hiver et la randonnée : Green Pepper.

Je n'avais jamais entendu parler de ces patrons avant de commencer mon article, mais c'est une trouvaille car cette marque, basée en Oregon, propose des coupes vraiment adaptées au ski et à la randonnée, pour adultes et enfants. Vous rêvez de vous coudre une combinaison de ski, un anorak, une combinaison de course ? C'est possible !  On trouve aussi sur ce site des patrons d'accessoires indispensables comme des bonnets, gants, moufles, sacs... Ce serait le bonheur si on pouvait facilement commander. Hélas, pas moyen d'acheter ces patrons en ligne, il faut imprimer un bordereau, le remplir puis le faxer... Une autre façon de commander (sans blague !) : laisser un message détaillé sur le répondeur de la compagnie.

La page d'accueil affirme que Green Pepper company peut fournir tout le matériel nécessaire à la réalisation ce ces vêtements, qu'il s'agisse de tissu ou de mercerie costaude adaptée à ce type de vêtement. Il suffit de télécharger leur catalogue pour se faire une idée complète de l'offre.

Croquis Green Pepper

 

Pour les adeptes du sur-mesure à petit prix : Lekala.

Pour en savoir plus sur ce site de patrons en ligne, filez donc lire cet article. Voici ma petite sélection perso : j'aime beaucoup les découpes des tops 4273 et 4272. Pour les adeptes du sarouel, le patron 5902 offre une grande liberté de mouvement. Le top 5641 est une excellente base, facile à s'approprier, idem pour le haut zippé 5650. Et pour finir, j'ai un gros faible pour deux patrons de sweat-shirts, le 4341 et le 4011.

Photos Lekala

 

Faisons un tour en Australie, chez Style Arc.

C'est la veste Steffie qui a attiré mon attention sur cette marque : une coupe vraiment sympa... et hélas de mauvais retours de Melissa, qui a utilisé ce patron pour coudre une veste de course nocturne impressionnante. Toutefois, il semble que les défauts soulevés aient depuis été supprimés, et qu'en général Style Arc ait une excellente réputation. Ce patron est censé être désormais impeccable et j'avoue que je suis tentée. Pour celles qui veulent plutôt un ensemble de sport relax, l'ensemble Sunday Walking me semble chouette (pantalon et veste zippée à capuche). Le legging de course Monica est lui aussi sympatoche. Par contre j'ignore absolument si les délais de livraisons sont rapides ou non et quels sont les frais de port (toutefois, à 12 ou 15$ australien la pochette, soit environ 8 à 12€, cette marque me semble assez attractive).

Fehr Trade | The fashion workshop

 

Jusqu'à la taille 52 : Ottobre

Je vais exceptionnellement parler d'un magazine dont les patrons ne sont pas disponibles en pdf, tout simplement parce que celui-ci est récemment sorti en kiosque et qu'on peut donc encore assez facilement se le procurer en le commandant sur le site internet du mag'. Le dernier numéro d'Ottobre femme de l'automne 2014 propose de quoi s'équiper avec style. On n'y trouve pas de patrons vraiment techniques, mais le legging et surtout l'ensemble "pantacourt + t-shirt + sweat zippé" a tout de même un chouette look. En prime, il est proposé du 34 au 52. Jetez donc un œil sur les dessins techniques pour mieux vous rendre compte du potentiel de ce numéro.

Photos Ottobre

 

On finit avec Closet Case et Je fais mes dessous

Ces jeunes marques de patrons indépendants m'ont récemment tapé dans l’œil car toutes deux proposent le Graal de la wanabe danseuse/yogateuse/véroniqueetDavinaeuse élégante, j'ai nommé : le body. Nettie, créé par Heather Lou pour Closet Case offre de multiples déclinaisons (longueur de manche, profondeur des décolletés devant et dos) et a déjà une excellente réputation. Quant à celui créé par Barbara pour JFMD, baptisé Opéra, il a pour lui les délicates bretelles et le beau décolleté du dos.

Nettie selon Carolyn | Opéra selon Pimsy

 

J'espère que vous avez trouvé votre bonheur dans cette looooongue liste, surtout n'hésitez pas à intervenir dans les commentaires pour conseiller un modèle que j'aurais loupé ou donner votre avis sur ceux que vous avez déjà cousus.

 

A propos de l'auteur : Saki

Autodidacte, touche-à-tout et téméraire, Saki est une crash-testeuse de l'extrême doublée d'une artiste talentueuse.

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

Stordigot (il y a 2 années, 11 mois)

Wahou, un article vraiment intéressant et complet ! Quel travail de recherches. Merci beaucoup Saki ! :)

clo's (il y a 2 années, 11 mois)

Merci +++ Saki pour cet article hyper détaillée ! J'ai très envie de me lancer tout de suite maintenant dans les patrons Fehr Trade du coup !

Althea (il y a 2 années, 11 mois)

Superbe article de référence ! Merci pour la synthèse :)

La Couture Rose (il y a 2 années, 11 mois)

Oh mais quelles recherches !!! Excellent ! J'ai envie de chausser mes baskets... Je vais regarder tous ces liens de plus près, merci !

PrettyCrocodile (il y a 2 années, 11 mois)

Super article, très complet ! Par contre, trouver du vrai tissu technique et respirant, c'est pas évident ...

Pour info : Renee de Miss Celie's Pants a cousu la robe bicolore en trois exemplaires pour son récent voyage à vélo en Belgique et en Hollande :
http://missceliespants.com/2014/09/04/burda-7-2014-113-cycling-sport-dress/
J'ai trouvé que c'était une excellente idée quand on veut voyager sportif mais avec un minimum de style quand même.

Pimsy (il y a 2 années, 11 mois)

Génial cet article. Ca fait un moment en plus que j'ai envie de tester le néoprène. Je crois que ça ferait une bonne combinaison avec quelques patrons ici ^_^

séléné mwezi (il y a 2 années, 11 mois)

merci!!!

dommage il n'y a rien pour l'équitation

Callimetrie (il y a 2 années, 11 mois)

Merci Saki !

J'attend avec impatience l'article sur les tissus techniques !

Beau travail de recherche, merci pour toutes ces infos.

By Cy (il y a 2 années, 11 mois)

Merci pour cet article très complet. moiu qui cours beaucoup je suis tentée par le patron de la jupe short mais la difficulté est de trouver le tissu technique adapté.
J'attends la suite avec impatience!

Frederique (il y a 2 années, 11 mois)

Wow, quel super article, clair et très détaillé ! Merci beaucoup, ça donne vraiment envie d'oser se lancer dans la couture sportive :)

lestann (il y a 2 années, 11 mois)

Merci Saki pour l'article. J'attends la suite !

Biquette (il y a 2 années, 11 mois)

Cela fait plaisir de lire un article aussi fouillé, même s'il en faudrait beaucoup plus pour me convaincre de transpirer volontairement dans un vêtement en gesticulant. Peut-être au prochain article ? :-P

lathelize (il y a 2 années, 11 mois)

Merci pour cet article canon. je réfléchissais justement à une capsule yoga et te remercie de m'avoir fait gagner un temps précieux!
Merci, merci et une bise au gastéropode céleste pour t'avoir inspiré cette idée

lathelize (il y a 2 années, 11 mois)

et j'en profite pour signaler le legging Matilda, patron gratuit de sewloft, qui m'a tout l'air d'être une chouette base.

GirAdée (il y a 2 années, 11 mois)

C'est marrant, je regarde l'article au moment où je m’apprêtais à partir courir... du coup, la course attend...

little biscuit (il y a 2 années, 11 mois)

Super article!! merciii

Mia-Dodo (il y a 2 années, 11 mois)

Super article qui tombe à point nommé pour moi : en pleine réflexion sur mes habits de sport à coudre, je me demandais quels seraient les patrons idéaux... Hum, le seul problème, c'est qu'il y en a trop maintenant!!

La Parenthèse (il y a 2 années, 11 mois)

Cet article est vraiment complet : quand on sait le prix d'une bonne brassière de sport dans la commerce, cela donne forcément envie de s'y mettre.
Saki, pourrais tu nous préciser où trouver les conseils de Melissa (Fehr Trade) pour améliorer la compression d'une brassière ?

Mogore (il y a 2 années, 11 mois)

Merci beaucoup !

Juliette et Maurice (il y a 2 années, 11 mois)

Grand Merci pour ton article et tous ces liens !
Je verrais bien la jupe-short de sortie avec moi dans les montagnes (pour vadrouiller, pas pour une rando de compet' ;-) ) : j'aime pas les short d'été ; en jupe c'est pas pratique ; je ne me sens pas bien dans les trucs moulants ; un pantalon empêche de bronzer ; tunique + legging c'est pas mal, mais assez chaud en raison des superpositions ... LA jupe-short me parait LE super compromis.
J'aime bcp ta combinaison robe + cuissard (un peu l'équivalent de tunique+ legging pr moi).
Je suppose que tu n'as pas laissé passer le sweat à capuche avec coulisse (à la capuche+ taille) du Knip mode de septembre 2014 ? Un sweat tout simple que je vois bien dans pleins de situations (sport, maison, boulot, week end, ...)

Labobine (il y a 2 années, 11 mois)

super article ! merci pour ce grand travail de compilation

zorgleb (il y a 2 années, 11 mois)

Un grand grand merci pour ce super article !!!
J'attends celui sur les tissus appropriés (et surtout leurs fournisseurs) avec impatience, et puis je me lancerai dans la "skort" (je ne connaissais pas le mot !), dans le XYT top... et peut-être dans un maillot de bain aussi tient...

Pour info, dans le dernier numéro de Diana, il y a une chouette veste de sport à capuche avec de belles découpes.

claude.janvier1 (il y a 2 années, 11 mois)

qui peut me conseiller sur le tissu a utiliser pour faire des bavoirs super absorbants etanche et sympa pour un adulte dont la salive s'ecoule sans cesse

lucilef84 (il y a 2 années, 11 mois)

Bravo pour cet article très documenté!!! Quel boulot de recherche!! Cela dit, coudre des vêtements de sport, même si j'en fais (du sport et des vêtements!!!) ça ne me botte pas plus que ça... Je vais continuer mes robes féminines en coton, batiste ou liberty...

Fredm50 (il y a 2 années, 2 mois)

Article très très complet , bravo et merci pour ce travail