Peut-on vraiment coudre ET travailler?

Par mathilde le 29 septembre 2011 dans Discussions

Après une période de chômage de plusieurs mois, dont j'ai pleinement profité, couturistiquement parlant, je suis de nouveau, depuis un mois, une jeune active tentant de concilier un plein temps de 39 heures, les corvées du quotidien, et mes loisirs. Je me pose donc la question que se pose sans aucun doute 99% d'entre vous qui me lisez :

"En attendant d'être réincarnée en Wonder Woman, comment faire pour réussir à coudre malgré le peu de temps dont je dispose?"

Dès ma reprise du boulot, j'ai tenté de m'organiser pour ne pas être frustrée et réussir à coudre, parallèlement au travail, aux courses, au ménage, aux trajets, et aux moments tranquilles et vides, qui sont eux aussi nécessaires. Après un bon mois d'expérimentation, je vous livre ici les quelques clés qui me semblent indispensables pour résoudre cette équation :

1 - Je m'approprie un vrai coin couture.

Que ce soit une pièce entière pour les plus chanceuses, une petite table dans un coin ou le plateau d'une commode pour les moins bien loties, il me paraît indispensable de pouvoir disposer d'un petit espace sur lequel je peux laisser en plan mon ouvrage, et le reprendre, ne serait-ce que pour dix minutes, sans avoir à tout déballer.

2 - Je range mon coin couture.

Si, au fur et à mesure de la semaine, je balance dessus mes factures à régler, les tickets de métro usagés et les bouquins de la bibliothèque, arrivée au jeudi soir, où je pourrais me poser dix minutes devant ma machine, rien qu'à l'idée de devoir débarrasser ma table de couture de ce fatras qui l'encombre, je risque fort d'être découragée et de ne rien faire du tout! Bon, là, je parle de mon expérience personnelle : disposant de peu de place, j'ai dû choisir entre un bureau et une table de couture. Ayant évidemment choisi la deuxième, j'ai hélas tendance à la prendre pour le premier... Donc, j'essaie de m'organiser : une pile courriers/facture dans un petit coin, les documents importants dans les tiroirs, et le plan de travail entier dégagé et dédié à la couture. Pour celles qui ont un vrai atelier, ce point n'est peut-être pas à prendre en compte (mais comme le sondage TN a montré que nous étions une majorité de jeunes citadines, j'imagine donc que nous sommes donc aussi une majorité à vivre dans de petits espaces...).

3 - Je choisis des patrons simples et dans mes possibilités.

Simple ne veut pas dire simpliste et sans intérêt, hein, comprenez-moi bien : je veux dire que ce superbe patron de manteau avec 32 pièces à décalquer, une fente d'aisance, une incrustation dans le dos et un origami de tissu sur le devant, peut-être serait-il plus judicieux de le garder pour les vacances... Par contre, la petite robe avec un empiècement tout mignon et seulement 5 pièces différentes, je réussirai à la boucler en deux samedis après-midi, et ça me motivera à fond!

4 - Je mets à profit le moindre moment libre :

une soirée en solo? Je décalque le patron. Un trajet de bus? Je lis les explications du modèle et j'essaie de mentaliser la réalisation du vêtement, ce qui me permettra d'être au clair lorsque je me retrouverai devant mes pièces de tissus. Une demi-heure de creux pendant que la tarte aux poireaux cuit? Je repasse mon tissu, je prépare ma canette et j'enfile ma machine.

5 - Je me sers de ce que j'ai dans mon stock.

Si je passe mon seul après-midi libre à shopper de nouveaux tissus, ce sera un après-midi de moins passé devant ma machine. Une fois le stock bien descendu, il sera toujours temps de me prévoir une vraie journée shopping avec des copines, à courir les magasins et les merceries, en papotant de nos projets.

6 - Je fractionne la réalisation en étapes logiques

(d'où l'intérêt de lire à l'avance les explications du patron), en évitant de m'arrêter au beau milieu d'une étape. Samedi matin, je couds les dos et devants, lundi soir, je m'attaque aux manches, je garde l'ourlet pour vendredi en fin d'après-midi et les boutonnières pour le samedi suivant.

7 - Les détails délicats (le montage des manches gigot pour lesquelles il faut soutenir à fond, par exemple), je ne m'y mets pas le mercredi soir à 20h30,

alors que je n'y vois plus rien et que j'ai la fatigue de la journée dans les pattes. C'est la bourde assurée. Mieux vaut attendre le dimanche, où je pourrais me poser tranquillement et prendre le temps, et tant pis si je n'ai pas ma nouvelle robe pour crâner devant mes collègues jeudi matin!

8 - J'apprends à tricoter et crocheter.

Bah oui. On n'a pas trouvé activité plus facile à transporter, interrompre, reprendre, laisser en suspens. C'est la parade idéale pour les filles surbookées qui n'ont pas le temps de coudre, mais ont les doigts qui les démangent et plein d'envies de nouveaux vêtements. Des aiguilles circulaires afin de pouvoir glisser l'ouvrage dans le sac à main, quelques rangs le matin avant de partir, quelques mailles dans le métro, deux-trois diminutions durant la pause de midi, et hop, je me retrouve avec un nouveau gilet en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire!

Voilà mes grandes résolutions de rentrée, celles qui me permettent (pour l'instant!) de tenir le coup et de réussir à mener de front boulot ET passion. Parfois, j'ai cependant un sentiment d'inutilité, avec une grosse envie de ranger ma machine, de m'acheter une télé et des plats tout préparés, de me fournir en fringues jetables chez le suédois et d'arrêter de me prendre la tête à essayer de dégager une heure pour coudre une jupe volantée. Alors si vous avez d'autres conseils, d'autres idées pour s'organiser et se motiver, je suis preneuse (et je pense que je ne serai pas la seule)!

A propos de l'auteur : mathilde

Son univers romantique et rétro nous enchante... Mathilde nous fait rêver, et partage avec nous ses lectures et ses découvertes.

Tous les articles
Vous avez aimé cet article?

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

 

Commentaires

lathelize (il y a 5 années, 9 mois)

Merci Mathilde pour cet article et merci pour les quelques grands principes! Je m'organise sensiblement comme toi ( même si pour de vrai, depuis la rentrée je suis un peu débirdée!)

Cler (il y a 5 années, 9 mois)

De mon coté je me suis rendu compte qu’il faut y aller tranquille : commencer à coudre pour 10 min ne m’intéresse pas, ca devient plus une corvée qu’un réel plaisir et je veux ABSOLUMENT
que ca reste un plaisir…

Faisant de grosses semaines (39h ca serait mon rêve ), je me suis fixé un objectif simple : j’essaye de faire un « soir de couture » par semaine et du coup j’attend cette soirée avec impatience toute la semaine. Mais quand je dis « soir de couture » c’est vraiment que ca, pas de ménage (à part les fils qui trainent partout… grrr), pas de cuisine et aucune autre activité.
Les autres soirs de la semaine sont dédiés à plein d’autres activités et je profite des détentes télé/film pour tricoter, découper les patrons ou essayer (souvent en vein ) de comprendre les patrons .

Je couds également le weekend selon mes dispo, mais ca c’est plus aléatoires….

Et oui Mathilde: le coin couture est indispensable: perdre du temps à tt réinstaller, c'est le meilleur moyen pour ne pas avoir envie de s'y mettre.

Laennec (il y a 5 années, 9 mois)

Aaahhh un coin (pièce !) couture, j'en rêve... Pour l'instant c'est la table à repasser dans le salon avec la MAC et le fer parterre à côté, il y a mieux, mais je ne désespère pas d'en avoir un vrai prochainement !
Avec le boulot la couture demande de l'organisation (encore pas tout à fait au point chez moi j'avoue), et l'idée de me mettre au tricot me trotte dans la tête depuis un petit moment, le côté pratique de la chose me tente bien ^^

Merci pour cet article qui est pile dans l'air du temps (reprise d'une vie active il y a tout juste une semaine !)

LiLi-Compagnie (il y a 5 années, 9 mois)

Je m'organise aussi un peu comme toi. Je commence toujours ma couture le weekend pour que le projet avance bien et je termine en semaine. Mais du coup, si j'ai d'autres choses prévues le weekend, mes projets coutures restent en stand by.
C'est vrai que le tricot est un bon moyen pour se dégourdir les doigts, sauf que chez moi, pas de métro ni bus... Pas facile de tricoter en conduisant!
Bref, moi qui pensais que de revivre seule serait la solution... J'ai encore moins de temps.
J'ai le même problème avec ma table de couture/bureau... ce soir, je la range...

Zibusine (il y a 5 années, 9 mois)

Mathilde, merci pour la formalisation de tous ces principes !
Je m'organise comme toi... En tout cas au niveau des bonnes résolutions ! J'ai malheureusement laissé la table à couture s'encombrer de tonnes de bazar... Mais promis, ce week-end, je la range ! Et on va voir ce qu'on va voir !
Pour moi, la mesure la plus gratifiante reste de se mettre au tricot : tous les jours, durant les trajets maison/boulot, j'ai enfin l'impression de profiter de mon temps.

pom'liane (il y a 5 années, 9 mois)

et imagine quand tu as des enfants en bas age!!!

et donc les plats tout prêt me font très envie ainsi que les vêtements jetables mais sur mon île, point de suédois à pas cher alors l'intérêt de coudre pour soi y est plus fort, car avec les taxes les vêtements sont exorbitant ou sinon comme c'est une île tout le monde à le même.

alors le temps ce n'est pratiquement pas le we, le soir je ne fais que recopier ou découper et comme j'ai l'immense avantage d'habiter à coté de mon travail, je coud pendant ma pause déjeuner qui se décompose en environ 30 min de déjeuner, 30 min de taches ménagères et 30 min de plaisir, que ce soit la couture ou autre.

Et pour le coin couture j'ai colonisé le bureau familial sur une partie et un coin du bar de la cuisine

By Gab's (il y a 5 années, 9 mois)

J'ai commencé à coudre en plein milieu de l'année, je travaille 35h par semaine.
J'ai peu d'organisation, machine à coudre trône gaiement sur le bout de ma table de salle à manger.
Comme ça, dès les devoirs finis, je couds...après mangé, je couds jusque tard puis je tricote très tard.
Je rêve d'une seule chose, avoir un coin couture mais vu la taille de l'appart c'est pas d'actualité... Un jour peut être :) :) :)

Fils à Suivre (il y a 5 années, 9 mois)

Merci pour cet article. J'ai repéré quelques idées. Notamment l’espace dédié à la couture. Je pense que je vais le faire lire à monsieur.
Je rencontre la même problématique que vous, à deux différence près et qui sont de taille : 1/ mon métier m'amène à partir tous les mois plusieurs jours d'affiler, 2/ le week-end à la maison sont très rares.

Du coup il faut anticiper et se dire que ce qu'on cout, ne sera prêt que dans plusieurs semaines. Je prévois donc des projets pour la saison suivante. Là je réfléchis au vêtements pour cet hiver...

Je profite aussi des "Café-Couture" pour me booster. Un après-midi complet entre filles à coudre dans la bonne humeur. Ça remotive !

Bref j'ai fait le deuil d'être une nana super productive. Je ne me mets pas la pression (enfin j'essaie). Tant pis si je ne progresse pas aussi vite que je le voudrais. La couture doit rester un plaisir et non pas être une contrainte. Et puis si je ne saut pas sur tous les moments "off" pour coudre : j'ai le droit.

Monique (il y a 5 années, 9 mois)

Très bel article qui série bien "les problèmes", j'ai la chance d'avoir une pièce dédiée à mes travaux de coutures et autres bricoles.....et ça, ça n'a pas de prix.

Lalouandco (il y a 5 années, 9 mois)

Merci Mathilde :). Je mets déjà en application ces conseils car je travaillais déjà à 39h/semaine lorsque je me suis prise de passion pour la couture :). D'ailleurs, tu m'as donné l'envie de débuter le tricot et prochainement le crochet (tu veux pas nous faire des tutos ? :)). Mais personnellement, ce qui me prend le plus de temps, c'est la blogo...au détriment de ma passion première, et je me demande régulièrement si ça en vaut vraiment le coup. Qu'en penses-tu Mathilde ?

ella (il y a 5 années, 9 mois)

bonjour mathilde

c'est une dame à la retraite qui écrit...et tout d'abord je vous tire mon chapeau jeunes dames qui êtes merveilleuses d'organisation !
pour la couture je dois dire que c'est un souvenir d'enfance-il y a loin !- où la couturière venait à la maison pour conseiller ma mère et elle était devenue certainement amies parce que je m'en souviens comme d'un très bon moment !
aujourd'hui comme avant-hier, il faut que ce soit un plaisir
et quand jeune maman j'ai commencé la couture je me suis lancée avec un beau lainage reversible pour un manteau manche raglan-très chic- pour ma fille...
et j'ai bâclé l'ourlet du bas; ma mère m'a montré ensuite qu'il fallait désolidariser les deux nappes de tissu pour les rentrer pour faire l'ourlet
j'ai voulu prendre des leçons mais le professeur m'a proposé de commencer par un tablier de cuisine...et cela ne me tentait pas
le plaisir et son organisationvialetatonnementexpérimental- il n'y a que cela de vrai
oui bravo à vous jeunes femmes !
Bon Jour

Onze rue de la poste (il y a 5 années, 9 mois)

... et s'occuper de ses enfants.

Travailler, coudre, faire du sport... et s'occuper de deux enfants en bas âge.

Les journées commencent à 6h30 et finissent à 22h. Une machine à laver le linge de 10kg tous les 2 jours. Heureusement Monsieur fait les courses et le ménages. Mais il reste tout le reste justement, préparer les sacs de la famille, la popote du lendemain midi pour la famille... et jouer avec les petites têtes.

Bref une vie de femme comme des millions de femmes ;-)

Moi je fais par étapes.
un soir je trace le patron sur le papier
un soir je trace le patron sur le tissus
un soir je coupe
et d'autres soirs je couds.

Do (il y a 5 années, 9 mois)

Chouette article... Pour ma part les journées sont longues, plutôt 10-12h, + 2 enfants dont 1 bébé, il est vrai que le temps dédié à la couture réduit comme peau de chagrin. Je ne travaille plus le mercredi mais avec mes 2 loupettes j'ai pas forcément le temps de coudre, le week-end un peu plus car le papa s'occupe des filles. Et j'ai de la chance d'avoir un bout de pièce dédié avec machine et table à repasser à poste ! Merci pour ces conseils plein de bon sens !

Laura (il y a 5 années, 9 mois)

très utile comme article ! Je ne travaille pas encore mais j'ai du mal à tout concilier, et depuis la rentrée j'ai du mal à trouver le temps de coudre.
Sinon, je repartis déjà les différentes étapes, ça me donne un but et à la fin de la séance je suis ravie d'avoir pu avancer sur ce point (ex : la fermeture éclair) et je ne me crève pas à enchaîner sur une autre étape (ex : le montage de la ceinture), ainsi je prend mieux le temps de travailler les finitions et je suis moins fatiguée, donc je fais moins d'erreur "de débutante" qui apparaissent après plusieurs heures devant la machine et qui font perdre un temps fou, en solitude avec son découd-vite...

nad-and-co (il y a 5 années, 9 mois)

Alors, moi, je ne travaille pas, mais j'ai trois loulous à m'occuper et surtout un petit bout de deux ans qui me mange (pour mon plus grand plaisir tout de meme) tout mon temps. Je procède un peu comme toi : je choisis le modèle, j'accepte de me dire que je le finirais dans quelques semaines pour les plus compliqués, je calque le patron dès que j'ai un peu de temps, je coupe le tissus pendant une sieste, je surfile dès que les enfants sont occupés et que le repas est sur le feu, je coud petit bout par ci par là parfois, meme pour 5 mn. En résumé, c'est une lutte de chaque instant motivée par les économies faites et le plaisir de porter ce que j'ai fait. Mon tricot me suis artout aussi.
Je dirais : restons motivées et ne lachons pas prise. Un peu une devise quoi !
Bon, on verra ce qu'il en sera quand je devrais reprendre le travail l'année prochaine ;-)

fil'éliSe (il y a 5 années, 9 mois)

Ah ! le bon sujet ! Je me pose encore la question, après 6 mois d'une activité prenante (et pas passionante, d'où l'importance de garder ce loisir !). J'admire cette organisation que je suis incapable de tenir plus d'une semaine, alors que j'ai une table dédiée à la couture, et un espace somme toute assez correct. Je me laisse très vite déborder, du coup, j'ai des projets plein la tête, mais pas de réelle disponibilité... SAUF pour le tricot/crochet ! J'ai eu une révélation depuis que j'ai commandé mes aiguilles circulaires : je peux tricoter.. PARTOUT ! et je ne m'en prive pas, comme toi !
Je vais donc aller par étape, merci pour ces bons conseils...

Bon, alors, déjà, ne pas monter des manches trop tard le soir, ok !

une poule rousse (il y a 5 années, 9 mois)

Merci pour cet article! C'est clair que souvent je me retrouvais dépassée par les horaires de travail, 3 heures de trajet au quotidien... le dîner... bref le soir je n'avais plus envie de coudre et du coup le WE je voulais absolument finir mon en-cours, me privant d'autres sorties ou activités. Pas facile de tout concilier entre famille-travail-loisir.
C'est vrai que le tricot est une excellente alternative et du coup j'avais moins l'impression de perdre mon temps dans le train tout en étant ravie de voir mon ouvrage avancer rapidement! Je parle au passé car je suis actuellement en congé maternité, avec un bébé qui va bientôt arriver!
Cela dit je préfère très largement porter du home-made et encore plus depuis que je suis enceinte, quasi quotidiennement j'en porte et je pense que ce sera le cas de bébé par la suite.

Marie Fo (il y a 5 années, 9 mois)

Merci Mathilde pour cet article ! je vois que toutes les coupines courent après le temps... et je ne suis pas une exception, boulot (et deux jours et demi par semaine loin de chez moi), un bébé et tout le reste... quand je bosse chez moi, je me fais (parfois, trop rarement !) une pause déj-couture-télé entre 12h et 14h. Le we, même pas la peine d'y penser... il reste le soir, mais il faut que je déplace ma machine dans la cuisine pour ne pas réveiller ma poulette... et après une journée boulot, j'ai pas les yeux en face des trous ^^
Je m'organise comme toi, un coin couture (en bazar, hum), des projets simples et des projets fragmentés...

Margault (il y a 5 années, 9 mois)

Mais heu...c'est de moi dont tu parles là non ? lol ;) Je me reconnais tellement dans tout ce que tu as écrit ! L'organisation pour pouvoir coudre...ne pas s'y prendre à 21h sinon méga bourde assurée, créer SON coin couture pour tout laisser en plan, bref j'essaie petit à petit de trouver des bons réflexes pour coudre au mieux ! :) Et puis je me suis mise au tricot (pratique pour le métro, le bus, la pause déj' !)

Sofil (il y a 5 années, 9 mois)

Super article! en te lisant, je vois que j'ai la même organisation que toi! J'essaye de coudre un peu tous les soirs, même 10 min, je tricote pendant que le repas cuit ... comme ça j'avance, et ça me détend après une journée de travail. Et c'est tellement agréable de créer ses vêtements et de se dire que c'est du fait-main!

Gwendolyn (il y a 5 années, 9 mois)

Je me reconnais aussi dans ton organisation et je crois que mon coin couture est l'endroit que je range le plus souvent (mais c'est aussi la pièce le plus souvent en bordel) lorsque je n'ai pas assez d'énergie pour coudre j'aime ranger les petites épingles qui trainent sur le sol replier le tissu en vrac sur le coffre et penser aux prochains projets. La solution pour moi serait d’avoir la pêche jusqu’à minuit mais je suis une couche tôt, c’est pourquoi le tricot est une bonne alternative une fois le tricot lancé on a moins besoin de réfléchir et on peut tricoter dans son lit…

Abellie (il y a 5 années, 9 mois)

Et oui les journées ne sont jamais assez longues pour faire tout ce qu'on voudrait!
Je fonctionne un peu comme toi, je fais étape par étape. Du style lundi soir, décalquage du patron, mardi ajout MC et découpe patron, mercredi découpe tissu et preparation machine, et hop vendredi soir et le week-end, je couds.
Mais maintenant, j'ai repris les cours de couture 2 soirs par semaine, je pense que c'est une bonne solution pour se reserver des soirées coutures surtout pour celles qui ont des enfants, mais du coup j'ai moins le temps pour mes projets perso, je repartis donc les differentes étapes sur plusieurs week-ends.
Pour moi, les trajets se font en voiture donc pas de tricot, par contre le tricot/crochet, c'est en effet pratique quand on a pas la machine sous la main, en vacances, en voiture (quand chéri conduit) ou même devant la tv quand il y a un film qu'il ne faut absolument pas manqué!

Marion (Leeloo) (il y a 5 années, 9 mois)

Avec 3 loulous à la maison et une grande de temps en temps, je n'arrivais pas à m'organiser. Surtout avec les deux plus petits (14 mois et 3 ans), du coup à 80%, j'ai posé ma démission ce matin pour me mettre en congé parental ! Décision un peu compliquée et dure et en même temps, ma famille compte beaucoup plus qu'un job ! Et comme ça, j'aurais du temps pour coudre et apprendre à tricoter et tout ça... Un vrai bol d'air ! Parce que j'en avais marre de courir et de jouer à la super woman ! C'était juste plus possible ! En tout cas, merci pour cet article, cela me donne aussi des pistes parce que même à la maison, ce n'est pas de tout repos et il faut une organisation !!!

ptitgaelle (il y a 5 années, 9 mois)

ah on se sent moins seule !!! pour l'instant en congé parental pour m'occuper de mes 2 petites, les journées filent vites, mais je fais ce que je peux... et à peu près ce que je veux !

un peu de couture ou tricot pendant la sieste et le soir très souvent, et heureusement j'ai une pièce rien qu'à moi, le rêve ! sans ça, je pense que je serai beaucoup moins productive, car ranger tout entre les moments couture : au secours !!!

Dérupe (il y a 5 années, 9 mois)

C'est vrai que c'est toute une organisation la couture.
J'ai la chance de faire de longs horaires continus, donc j'ai plusieurs jours de congé pendant la semaine ce qui me laisse le temps de me lancer dans un nouveau projet, genre décalquer le patron et couper les tissus. Puis la couture proprement dite, je la fait quand j'ai des moments... Le plus dur pour moi c'est de m'y mettre : reprendre le projet, se rappeler où on en est, commençant par la difficulté qui nous a fait flancher la veille !...
J'ai même appris à aimer coudre à la main pour pouvoir le faire devant la télé... j'ai assez l'envie de me mettre au tricot, alors voici un bon argument de plus pour commencer.

L.coud (il y a 5 années, 9 mois)

JE crois qu'on en ai au même point. On essaie de s'organiser et de se choisir quelques heures dans la semaine. Moi c'est surtout le Dimanche que j'en profite pour coudr et parfois le mercredi après-midi une heure pendant que mes enfants font leur sieste. Mais là c'est vrai que c'est un peu short. Comme je passe beaucoup de temps dans le train j'en profite pour tricoter. c'est important pour moi car je ne peux pas rester une semaine sans faire une activité manuelle, c'est vital pour moi. Pour le coin couture j'en ai pas alors que j'ai une grande maison et de quoi faire une pièce rien qu'à moi. Mais pas encore le temps de la réaliser. En attendant j'utilise la table de la salle à manger qui est grande et pratique pour la coupe des tissus.
Voilà

papelhilo (il y a 5 années, 9 mois)

vraiment génial, ton article ! je fais plus ou moins comme toi, mais je n'avais jamais réfléchi rationnellement à la chose, vraiment bravo pour le recul qui permet d'être encore plus efficace !

Alors moi, je me trouve archi chanceuse, je n'ai pas repris le travail encore (en même temps, on m'a bien fait comprendre que je ne serai plus la bienvenue...hum hum) ET les 4 enfants sont à l'école, au moins le matin pour le petit. Donc je ne couds pas nécessairement en journée mais au moins toutes les corvées sont plus ou moins expédiées quand arrive le soir, et je peux coudre sans scrupules ! Il arrive même des instants magiques où chacun joue et s'occupe gentiment où j'en profite pour faire ces fameuses micro-tâches (rangement de la table à couture, enfilage de canette, etc).
Moi aussi j'admire (avec une pointe d'angoisse : comment me débrouillerai-je quand ce sera mon tour ?!) les vraies mères/travailleuses/couseuses !

Frederique (il y a 5 années, 9 mois)

Nous en sommes toutes au même point : la course contre le temps.
J'ai la chance depuis quelque temps de travailler à mi-temps (malheureusement plus pour longtemps) et donc d'avoir un peu de temps pour moi, mais lorsque je travaillais à temps plein, avec en plus 3 petits monstres d'amour à gérer et un Mr monstre souvent en déplacement j'avais moi aussi très peu de temps à consacrer à la couture !
Je dirais, en plus de toutes les astuces très justes, qu'il faut éviter de se mettre la pression et garder le principe de couture = plaisir. Lorsque j'avais peu de temps je ne me donnais pas le challenge de m'habiller en Home Made tous les jours, je privilégiais des projets plus raffinés à porter lors des mariages, réunions de famille, fêtes de fin d'année, etc. Je m'y prenais bien à l’avance et j'avais la fierté de porter de belles tenues de temps en temps et de recevoir les compliments de mon entourage (ce qui fait toujours du bien à l'égo ;-) )

P'tit poisson (il y a 5 années, 9 mois)

On a toutes plus ou moins le même souci à ce que je lis, ça me rassure!
Ici, trois loulous, le p'tit dernier de presque 15 mois est à la maison avec moi, je suis en congé parental.
Mais, l'an dernier j'ai décidé de reprendre mes études, l'examen de juin 2012 sera là plus vite qu'on ne le croit alors fini la glandouille devant les blogs, tutos ou autre magazine de couture.
Maintenant je me mets un projet qui me tient particulièrement à coeur en tête, et je m'y colle le week-end...si j'ai suffisamment bossé mes cours en semaine, que ma maison est à peu près en ordre.
Mon quotidien ressemble de plus en plus à un métronome (moi qui ai horreur de la routine...) mais au moins j'arrive à tout mener de front.
Le week-end dernier j'ai rangé l'armoire à tissu et mon coin couture, de quoi être prete pour mon prochain défi: un top en voile violet avec un peu de frou frou

Sur ce, la ménagère de moins de 50 ans va reprendre le dessus, ma mini tornade en profite pour sortir la pâte à modeler...!!!

Lauriane (il y a 5 années, 9 mois)

Quel sens pratique !! mais c'est vrai qu'il faut savoir utiliser le moindre petit moment disponible à bon escient et ce n'est pas toujours facile.Et bien que mon chéri soit une vraie fée du logis, les journées sont bien courtes pour tout faire. J'essaie de coudre un soir ou deux par semaine entre 9h et 11 heures une fois les enfants couchés et le reste du temps c'est tricot. Avant tout j'essaie de garder à l'esprit que la couture c'est avant tout un plaisir donc s' il y a des entorses au planning et bien on voit le lendemain et c'est pas grave, surtout éviter de se mettre indirectement la pression.

Ainsi Font Mes Petites Marionnettes (il y a 5 années, 9 mois)

Alors là, tu abordes un VRAI sujet !
je suis au minimum à 39h par sema voir beaucoup plus car boulot le soir tard jusque dans la nuit (pour réattaquer le lendemain matin - bouarf, j'aime pas mon patron!)
j'en suis donc à des soirées couture à partir de 21h - 21h30 lorsque le petit bout est couché et que mon homme bouquine. Je vais rarement au delà de 22h30 car sinon, dur dur le lendemain. J'ai la chance d'avoir un homme qui cuisine et rien que ça, ça me fait déjà gagner du temps sur d'autres taches menagères ou pour pouvoir profiter de mon petit bout
quand au coin couture, j'ai requisitionné la table de la salle à manger qui est poussée dans un coin et entourée de 15000 piles, caisses, sacs de tissus en vrac (et même sous la table...).
La table est bien remplie avec la mac et plein de petites caisses de fournitures diverse.... autant dire que c'est pas demain la veille qu'on va manger dessus et lorsque ça arrive, c'est une véritable corvée de tout mettre par terre sans que tout se casse la gueule (bah oui, quand y'a plus de place au sol, on empiiiiiile!)
du coup, je trace et découpe les patrons par terre si et seulement si le petit bout n'est pas là (autrement, mission impossible!)
et je rêve d'un monde ou je ne travaillerais pas pour avoir plus de temps pour faire ce que j'aime.... on peut toujours rêver, ça fait pas de mal.....

Hortense (il y a 5 années, 9 mois)

Comme vous toutes, et ça me rassure, j'ai des journées méga occupées : les 2 petits monstres, le boulot à plein temps, la maison en rénovation, et j'en ai même ajouté en reprenant mes études en parallèle.
Je suis une débutante tant en couture qu'en tricot , mais pour ne pas pêter un cable, j'ai désormais vraiment besoin de coudre ou tricoter régulièrement pour me changer les idées et me sentir bien.
Alors pour trouver un petit peu de temps à y consacrer,
- j'ai des nuits très courtes et pour l'instant, j'encaisse le manque de sommeil sans trop de difficulté ;
- j'ai la chance d'avoir une "pièce à souk" où j'entrepose sans aucune honte tout mon bazar laines/machines/tissus ;
- comme je débute en autodidacte, mes patrons sont forcément "easy" ;
- je m'en "imprègne" avant de les commencer et le cas échéant, je vais sur la toile m'informer sur toutes techniques dont je pourrais avoir besoin (je viens de terminer un modèle japonais où il y avait des plis creux et des fronces, que je n'avais encore jamais faits) ;
- je procède également étape par étape, programmée en fonction du temps que j'ai à y consacrer ;
- une fois par mois en moyenne, je me fais une journée couture avec une copine : une journée super égoïste rien qu'à nous (sans enfants ni mari, sans même prévoir les repas des "autres"...).
- et je m'impose de n'avoir qu'un seul encours sur le feu (même si j'ai 10.000 projets en tête).
Enfin, comme "Fil à suivre", je me suis résignée à ne pas être très productive. Je me contente de baver régulièrement devant vos créas à vous...

Amandine (il y a 5 années, 9 mois)

Bon, en ce moment, je suis plutôt dans le cas de ta conclusion... trop de boulot (39h ? ce serait chouette !), de déplacements, une vie sociale très (trop ?) occupée (mais les copines et les potes, on ne peut pas leur dire non ;) ), des week ends souvent en vadrouille... bref, depuis quelques semaines, j'assure juste le minimum vital !
Et du coup, j'ai délaissé le blog, le septembre fait-main, la couture... Ce qui joue aussi, c'est que ma MAC est rangée bien sagement... et la table du salon envahie par les papiers ^^ Bref, je laisse passer un peu la mauvaise période, je sais que d'ici quelques jours/semaines, dès que j'aurai ressorti la MAC et rangé un peu, la motivation reviendra !

weriem (il y a 5 années, 9 mois)

Très bonnes idées que j'appliquais déjà sans vraiment m'en rendre compte (sauf le coup du patron 32 pièces, j'ai du mal à résister, quand c'est trop simple, je me rajoute des petits défis ...). Le truc que je rajouterai c'est faire une liste (genre post-it à accrocher au dessus du coin couture) avec toutes les étapes, à barrer au fur et à mesure: ça motive et on se rend mieux compte de tout ce qui reste à faire et comment on pourrait l'étaler dans la semaine.

ilhytia (il y a 5 années, 9 mois)

Pour moi c'est couture uniquement le week end, en semaine je n'ai pas du tout le temps même en ayant un coin couture!!

TousAPoil (il y a 5 années, 9 mois)

C'est vrai que c'est pas simple à gérer, et ça peut rapidement créer de la frustration.
Perso, après 9 heures derrière un ordi, je suis incapable, oculairement parlant, de faire du bon travail le soir.
Alors mon truc, c'est de me lever 20 minutes plus tôt tous les matins. Ces 20 minutes peuvent servir à étendre le linge, ou cuisiner, ou faire la vaisselle ou... coudre ! Petit à petit les ouvrages se terminent.

luzerne (il y a 5 années, 9 mois)

je suis exactement dans le même cas que toi, je n'ai réussi à coudre qu'une misérable trousse depuis que je bosse, et encore, c'était pour ranger mes outils, donc indispensable pour le boulot ! lol sinon j'avais bien pensé tricoter dans le train, mais la flemme de me lancer dans un projet, et pas envie de laisser en plan mes collègues avec qui ont joue a mario kart pendant le trajet, faut choisir !

Maggyy (il y a 5 années, 9 mois)

Pour ma part j'ai du mal à coudre le soir. Je suis morte et pas du tout prête à réfléchir. Par contre je tricot et quand je ne rentre pas trop tard souvent je décalque le patron un soir. Le lendemain je coupe comme ça arrivé le mercredi ou le week end j'ai tout de prêt. Sinon savoir que je vais passer mon samedi à décalquer, découper, couper...pour avoir 1heure de couture ça me déprime et je ne commence pas. Là au moins le samedi je peux m'y mettre tout est prêt.

Mon gros problème est le rangement il y en a partout !!

Eolune (il y a 5 années, 9 mois)

Comme Mag (on sent les maîtresses de maternelles :-p) je suis H.S le soir : impossible de coudre quoi que ce soit. J'aime avoir du temps devant moi pour le faire donc généralement c'est le mercredi et samedi : cher et tendre étant au travail j'ai quartier libre une bonne partie de ces 2 journées si je n'ai rien d'autre de prévu !
Le soir, c'est tricot uniquement, vautrée dans le canapé comme une loque ^^

La Fee Oisive (il y a 5 années, 9 mois)

Merci pour cette article Mathilde, je suis nulle en organisation (et un peu paresseuse sur les bords, 'fin pas qu'un peu bref) et je pense qu'avec ces 8 clés, plus celles des commentaires je devrait pouvoir arriver à concilier le travail, la maison, le grand chéri, le petit chéri, mes dix doigts et ma MAC.

Gusetcie (il y a 5 années, 9 mois)

Alors là je me retrouve complètement dans ce que tu écris...
Je suis super frustrée depuis septembre et la rentrée. Quand je rentre je suis trop fatiguée pour tout sortir, je pense seulement à tout ce qui est en retard (repassage et cie, plus préparation du boulot pour le lendemain, un vrai tunnel....). Heureusement j'arrive à libérer quelques heures pour aller dans un atelier couture de rêve (ma respiration de la semaine). Sinon, les projets sont infinis... Contrairement au temps.
Et vivement les vacances !

MLaure-ti-couture (il y a 5 années, 9 mois)

C'est super ce dossier, et les discussions qui suivent sont intéressantes. Le problème majeur c'est le temps, c'est clair.
J'ai toujours pu coudre et tricoter avec mes 3 enfants et un travail à 80% minimum. Sans doute l'avantage des horaires postés, parce que ça laisse des créneaux de temps libre notamment pendant l'école des petits. Du fait des mêmes horaires postés, et l'absence pendant les repas ou le WE l'homme de la maison a pris part aux diverses taches ménagères. Quelle chance j'ai eu ...(de faire les postes???).
Et puis la différence ENORME par rapport à maintenant (...dit la vieille geek ;-)), c'est l'ordi qui n'était pas encore entré à la maison... Pas de Web , pas de blog à nourrir ou à visiter, pas de photos numériques, pas de photoshop, pas de défis, pas de swaps, beaucoup moins d'offres tentantes de modèles, juste les catalogues phildar ou bergère de France..... bref RIEN !!! vous imaginez??? Alors forcément, un peu plus de temps disponible.
EN fait, tout ça pour vous dire que je vous trouve tout de même super efficaces.Et que je me régale de vous suivre.

Powings (il y a 5 années, 9 mois)

Quelle organisation, je débute tout juste en couture, je ne suis pas encore inscrite dans un cours(le précédent m'a déçu) alors du coup, dans ma semaine, "soirée" ménage, soirée piscine, et il faut que je rajoute une soirée "créative"...moins motivant quand le coin couture et autres loisirs créatifs n'existent pas.

Loustics et Cie (il y a 5 années, 9 mois)

Tout est possible et rien n'est impossible mais il faut se donner des défis réalistes... Le coin couture est indispensable pour tout laisser en plan et reprendre quand on a la temps (il faut accepter une dose de bazar). Et le bureau-couture est réduit mais les trucs administratifs, je les gère immédiatement en prenant un thé en rentrant du boulot sans rien laisser accumuler.
Moi la couture c'est un loisir qui me détend et même 10 min avant de manger pendant que la cocotte minutes pchitt je les prends en discutant avec mon homme (cela le fait rire quand je fais cela). Et le cours du mardi soir : le vrai temps de couture avec certains après midi en WE où enfants et mari font autre chose ! Mon grand piège : le web qui prend en fait un temps fou. Du coup mon blog vivote car je ne prends pas le temps. Ma grande résolution : le web certains midis pendant ma pause repas et pourquoi pas dans le bus. Mais ce soir c'est pile le mauvais exemple (mais je suis là car j'organise en même temps les élections à l'école). Je travaille avec 3 jeunes enfants, fais du sport, vois mes copines, adore sortir, suis parents d'élèves, fais des déplacements professionnels... J'ai la chance d'avoir un mari (lui même hyper sportif) qui partage les tâches du quotidien et aide pour les enfants (50-50). Il a du temps pour lui et moi pour moi et nous faisons l'effort d'entre prendre pour nous 2 sans les loulous. Et surtout n'ai aucun scrupule à déléguer et me faire aider pour faire des choses qui me plaisent : j'admets que je ne peux pas faire tout toute seule et qu'il est nécessaire d'avoir du temps pour soi pour le bien de toute la famille. Il est vrai que je ne suis pas une grosse dormeuse.... et que je ne dis jamais non quand les grands parents veulent faire des trucs avec les enfants (cela me donne du temps et cela fait plaisir à tous).

Milafee (il y a 5 années, 9 mois)

Merci Mathilde pour cet article très intéressant.
Je travaille l’après-midi jusqu’à la fermeture du magasin, soit 20h ou 21h.
Donc le soir je ne couds pas, je suis trop fatiguée.
Le matin j’emmène ma fille à la maternelle, et ensuite je fais un peu de ménage. Je me suis retrouvée dans ce que « Loustics et Cie » à écrit : « Mon grand piège : le web qui prend en fait un temps fou. Du coup mon blog vivote car je ne prends pas le temps. »
Je partage mon coin couture avec ma fille, (salle de jeux).
J’ai deux choses à améliorer, 1-gérer mes temps libres, 2-garder mon coin couture rangé! (Par ce que je suis très brouillon.)

nessie (il y a 5 années, 9 mois)

Super article Mathilde, qui je vois touche beaucoup de monde !

De mon côté vous me faites culpabiliser les filles, j'ai l'impression d'être la seule à ne plus avoir un gramme d'énergie les soirs de semaine (et en plus je n'ai pas d'enfants et mon chéri s'occupe de tout dans la maison). Mais en rentrant du boulot le soir à 20h, le temps de faire la vaisselle, à manger, diner devant une série, et il est déjà presque 23h (et il reste le petit coup de main à donner sur T&N, les nombreux mails à traiter...) donc impossible de se lancer dans quoi que ce soit.

Du coup, je capitalise tout sur le week-end : le samedi c'est shopping/courses/ménage/repos, et le dimanche c'est couture, et photos/blogging le soir (mais dès que je dois décalquer un patron un peu compliqué, ça devient une autre paire de manches)

Chrysopale (il y a 5 années, 9 mois)

Merci beaucoup pour cet article et ces idées très concrètes à mettre en pratique. Je pense que je n'ai pas cousu depuis une semaine, simplement parce que ma machine n'est pas "en place"...

Par contre, j'ai la grande chance de travailler à 3/5ème, et donc d'avoir du temps libre (malgré le fait que je m'occupe de ma grand-mère et que j'ai une activité de bénévolat qui me prend au moins 30h par mois).
Je m'organise un peu comme vous aussi : certains soirs, je décalque des patrons (oui, parfois j'ai le temps d'en décalquer deux, voire trois s'ils sont très simples), d'autres je coupe, etc. Je fais à chaque fois "en gros". Les jours où je couds, je reste sur un seul projet quand même, mais je peux coudre alors quelques soirs d'affilées et avoir au final une nouvelle tenue (... ou pas, pour l'instant, c'est une jupe rouge en cours et une blouse verte... pas vraiment assortis...).

L'important est que ça reste un plaisir, je suis entièrement d'accord avec ça. Mais un plaisir utile quand même, et c'est gratifiant de pouvoir porter ses créations après.

Bon, là-dessus, je retourne à mon manteau, j'aimerais l'avoir avant qu'il ne fasse froid (ça va, on a l'été indien ici)

tutupointu (il y a 5 années, 9 mois)

Tout pareil qu'Eolune ! Impossible le soir après la classe et la deuxième journée de travail à la maison (correction, prep ).Je n'ai plus de jeunes enfants mais les ados sont toujours très forts pour nous bouffer du temps (enfin, heu, je ne voudrais pas affoler les mamans de jeunes enfants qui rêvent que leurs petits grandissent un peu ...)
Alors pour moi, c'est le mercredi après-midi et le dimanche après-midi et surtout, c'est pendant les vacances que je me lâche !! Mais le tricot, c'est tous les soirs, quand je suis à la maison.

OCommeTroisPommes (il y a 5 années, 9 mois)

Merci pour l'article ! Je prends note de tes précieux conseils, qui me seront bien utiles pour rationaliser davantage mes projets couture !

Comme beaucoup, j'ai un job qui me prend pas mal de temps, et en plus, comme je me lève très tôt le matin, lorsque j'arrive chez moi après le boulot, je suis souvent trop fatiguée pour me mettre derrière ma MAC... je préfère nettement faire la sieste :) Et le soir, je n'arrive pas à coudre après 20h, la lumière n'est pas suffisante à mon goût.

Comme tu le dis, rien que le fait d'avoir un coin consacré à la couture, ça facilite pas clairement la vie, pour profiter des précieuses minutes libres.

Manowen (il y a 5 années, 9 mois)

J'aime beaucoup cet article :) (ainsi que la tarte aux poireaux d'ailleurs ^^). J'ai cliqué sur le lien depuis ton blog et hop, me voici, ni une ni deux, inscrite sur T&N et remotivée pour "aménager" enfin le dessus de ma commode pour y déposer ma MAC nomade (elle se balade beaucoup dans mon petit-chez-nous !).

Perso je suis passée aux listes (je veux dire, je faisais déjà des listes -plein- je suis une fille ! mais pas encore appliquées à mes créas!) pour mieux m'organiser mais je reste championne pour me lancer le soir dans des travaux précis qui demandent de la lumière et de la concentration... pour tout redéfaire le lendemain ! Grrrr

Chouette Huguette (il y a 5 années, 9 mois)

ooooh sympa cet article, c'est vrai que c'est une bonne façon de faire, mais je suis trop feignasse, j'arrive pas... je travail de façon raisonnable, mais le soir j'ai plus d'énergie, notamment les horaires ou je fini tôt (16h00 env) mais debout toute la journée avec 7kgs de plomb sur le dos, c'est cassant, il m'arrive très souvent de dormir...
Puis le soir j'aime me coller contre l'homme devant la TV, je passe beaucoup de temps (perdu) sur T&N, les blogs, FB (bouuuuh pas bien), donc j'arrive pas à tenir, à avancer et à être productive, la première solution est je pense la pince à épiler...
(d'ailleurs je lâche le PC pour repasser). Je n'ose imaginer le jour où j'aurais des enfants...

lullablue (il y a 5 années, 9 mois)

moi je crois que j'ai beaucoup de chance car je bosse chez moi;) donc le moindre temps libre peut servir à imprimer un patron ou le décalquer ou le découper... enfin ça depend des années aussi, car l'an dernier,je bossais de 8h à 19h30 et je n'avais aucune envie de coudre tellement j'étais fatiguée :( cette année bien + calme, je m'y suis remise pendant mes vacances d'été et du coup je vais tenir jusqu'en janvier où j'aurai surement moins de temps! chez moi, l'organisation est assez aléatoire :)

Ladylaeti (il y a 5 années, 9 mois)

Pile poil dans ma réflexion du moment... Je suis comme beaucoup.. j'ai du mal à tout faire entre le boulot (même en temps partiel mais avec un emplois du temps pourri ça n'arrange pas grand chose), la petite, la maison, les travaux et le besoin irremplaçable de faire quelque chose de ses 10 doigts....
Alors j'ai pris des décisions, comme celle de choisir des porjets moins complexes, quite à agrémenter les ouvrages par des biais, des broderies etc... pour rendre un peu plus fun... je devrai avoir ma pièce, (oui, ma pièce) mais... la neige l'hiver dernier à abîmer le toit qui va être refait cet hiver et j'ai une chatounette en fin de vie qui est condamnée dans cette pièce car elle s'oublit et fait pipi partout.. donc je lui cède ma pièce (oui oui...) car c'est plus facile pour nettoyer...mais plus tard, je la récupèrerai cette pièce.. y aura tout: les machines à laver et sécher le linge, la table à repasser, la table de couture...En attendant, ma machine et ma boite à couture sont sous ma penderie dans le dressing... et j'ai des en cours tricots pour m'occuper les doigts pendant que je me vide la tête devant une série télé..
Je trouve aussi internet et les blogs très chronophages... c'est clair que faire le tour des blogs etc... ça prend du temps qu'on pourrait utiliser à coudre ou tricoter!!!
Allez les filles, soyons solidaires... nous aimons ça, alors trouvons chacunes nos astuces pour poursuivre notre passion!

Vioo (il y a 5 années, 9 mois)

Merci pour cet article très intéressant ! Etant étudiante, je vis du lundi au vendredi dans 10m2, et bien sûr ma MAC n'y a pas sa place. Heureusement je sais tricoter, donc j'ai de quoi occuper mes soirées. Je commence à coudre le vendredi soir quand je suis de retour chez mes parents (jusque tard souvent, et la fatigue me fait faire des bêtises parfois), et le week end quand j'ai le temps. Je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à être frustrée par le manque de temps ! Malheureusement, je suis sur un projet de trench avec environ 35 pièces depuis un mois ! Alors pour m'y retrouver, je fais un état des lieux à la fin de ma séance de couture sur un bout de papier que je mets dans ma boite de couture. ça me permet de savoir où j'en suis la semaine d'après ! Je me rends compte aussi que je perds énormément de temps à déballer mes affaires, et à les ranger. Donc je pense que c'est vraiment mieux quand on peut avoir un coin couture permanent !

Bérilune (il y a 5 années, 9 mois)

Bien vu Mathilde!
Moi aussi je fractionne: un soir le patron, un soir la découpe du tissu, mais pour ce qui est de coudre, je n'aime pas faire par petits bouts, j'attends le week-end.

Laurelp (il y a 5 années, 9 mois)

Merci pour ton article Mathilde. En effet travail + travaux coutures c'est un peu dur. Pour ma part je peux commencer mon boulot assez tot donc comme je finis pas trop tard je peux m'accorder quelques heures. Je fais mes travaux un peu la semaine mais un peu le WE aussi. C'est un vrai plaisir et une détente. Par contre je ne veux pas faire que ça aussi.
Pour l'instant j'ai une pièce qui me sert d'atelier mais je déménage dans quelques mois et il faudra que j'achete une table pliante que je devrais ranger dès que j'ai finis le soir et WE....

takati (il y a 5 années, 9 mois)

Des journées de boulot bien remplies : Les 35 heures c'est à peu près le temps que je réussis à passer chez moi en semaine ;-)
Quand j'ai repéré un patron qui me tente, je le relis plusieurs fois afin de m'en imprégner et d'anticiper les difficultés. Je décalque le patron un soir et ensuite j'essaie de démarrer le projet un dimanche pour faire le plus gros, ensuite je continue le soir en semaine si je le peux, même seulement 10 mn.
Le couture me fait du bien. Je suis concentrée sur mon ouvrage et ça me déstresse (bon ! j'avoue...sauf quand tout part de travers)
Et puis avec ma nouvelle MAC hyper silencieuse, je peux coudre jusqu'au bout de la nuit !
Elle est toujours sortie, prête à l'emploi. C'est vrai que c'est beaucoup plus pratique et motivant.
Et quand le projet traine un peu, je fais une to-do list de ce qu'il reste à faire afin de visualiser et de mieux gérer mon temps et le projet avance à nouveau plus vite mais par étape. Je trouve ça plus constructif et ça m'aide surtout lorsque je fais un modèle un peu trop complexe pour mon niveau.
Et puis j'ai viré la TV de chez moi, j'ai donc forcément plus de temps libre...

Pétalediris (il y a 5 années, 9 mois)

Je me retouve complétement là dedans !

Mimii The Lab (il y a 5 années, 9 mois)

J'adore cet article ! Je m'y reconnais tellement ! surtout pour la confusion table de couture/bureau, petit bordel et tricot pour palier la frustration ! LOL
Entre le boulot, les transports, le sport, les soirées entre amis, les corvées et tout le reste, le soir je suis vidée de toute énergie donc ok pour le tricot/crochet/tricotin mais pas plus ;) la couture c'est le weekend !

Fanny (il y a 5 années, 9 mois)

Deux ans que je pratique (avant j'étais à mi temps) et c'est tout à fait cela. Il y a aussi:"éteindre l'ordinateur le soir", ne pas passer des heures sur les blogs de couture, et préférer ... coudre...
Pour y arriver, il faut, à mon avis, avoir eu le temps de pratiquer pour perdre le moins de temps possible devant les tutos divers. Débuter en travaillant, ça me semble compliqué...

Khina (il y a 5 années, 9 mois)

Je me joins au choeur des lamentations :-) (enfin, pas que !)
Je travaille à temps plein, j'ai 2 fistons créativo-bordéliques de 9 et presque 5 ans, un homme qui est loin d'être une fée du logis, un très grand jardin à entretenir, des instruments de musique qui pleurent, des livres à lire, des besoins de sommeil importants, un goût prononcé pour l'ordre et le désencombrement....
et une certaine addiction au web. Et pour mon récent anniversaire, j'ai reçu d'une part mes premiers cours de zumba 1 fois par semaine, et une surjeteuse-surprise... par mon homme.
Rien qui puisse vraiment trouver une place dans 24 pauvres petites heures.

Les solutions que j'ai trouvées ou retrouvées chez vous, c'est...

- le coin couture dédié (le mien est dans ma chambre à coucher, mais à condition que je le range à mesure, il n'est pas trop vilain et plus il est dégagé, plus il est prêt à dégainer... ça me stimule.)

- faire petite étape par petite étape, mais ça, ça n'est possible que depuis que je commence à maîtriser certains basiques. Auparavant, j'étais incapable d'anticiper sur le temps que j'allais prendre pour chaque étape. Mais le fait de ne pas arriver à saturation est excellent. Moins de découd-vite, plus de plaisir, et au final, ça avance !

J'y ajouterai:

- Les enfants gagnent en autonomie et supportent d'avoir de longues plages de temps à jouer près de moi mais sans moi. Bien que le petit amène son bazar et me montre sans cesse des merveilles ;-) mais tout de même, depuis que c'est redevenu possible de coudre en leur compagnie, quel soulagement !
(et puis, deux petits gars qui réclament que je leur couse des vêtements ou des jouets, c'est très encourageant)

- Admettre qu'en effet les forums c'est bien mais chronophage. Donc les soirs de flemme je glane l'inspiration en admirant les oeuvres des autres, mais les soirs où je décide de ne pas atterrir sur le canapé du tout, c'est fou le travail que j'abats ! y'a pas de secrets.
Mais je ne me vois pas renoncer tous les jours à l'émulation de la toile... alors je compose.

Bonne couture à toutes !

benoite (il y a 5 années, 9 mois)

c'est amusant ton article parce que je suis exactement dans ton cas ! et je me suis même remise au tricot pour les soirs de flemme pour avoir quand même l'impression d'avoir fait quelque chose de ma journée devant un bon film. Bien résumé donc :)

Chocovanes (il y a 5 années, 8 mois)

merci pour l'article je vais peut-etre bien l'imprimer pour peaufiner mon plan. Je suis en réflexion sur ce sujet, je veux m'occuper de mes enfants, cuisiner, je travaille à plein temps et j'ai trop d'envies en couture ... Je suis venue à la conclusion il y a qq mois qu'il me fallait un coin couture pour pouvoir coudre 30mn sans devoir en perdre 20 à sortir la machine ... et tout ranger (alors plus de courage). 'ai cherché longtemps, le meuble est trouvé dans une boutique 2nd main: une sorte de grand secrétaire: ma MAC à la place de mon MAC (mon ordi) qui va trouver une autre place: on peut refermé les portes en laissant tout en place sur la machine ! Je viens de recevoir ma merveille de meuble j'ai hâte de tout mettre en place et de m'y mettre !!

Alexia (il y a 5 années, 8 mois)

Merci pour les idées Mathilde, je me reconnais tellement là-dedans! J'ai commencé à coudre lorsque que j'étais à la Fac, donc avec 20h à peine par semaine (voir 0h quand il y avait les blocus) ça laissait beaucoup de temps! Et une fois dans la vie active, impossible de réussir à m'y remettre, trop fatiguée, pas de coin dédié, la facilité d'acheter des vêtements grâce au salaire...
Mais je m'y remets, et le plus dur sera d'arrêter de déposer tout mon bordel sur mon bureau qui me sert également de coin couture!

Alix et Zoé (il y a 5 années, 3 mois)

Merci pour cet article dont je viens de prendre connaissance...
depuis mon déménagement (mars) je tente effectivement de m'organiser un peu comme ça. Mais souvent difficile avec les 2 puces (encore petites) qui sont très demandeuses.

Je prends bien note des conseils... car je suis souvent dans la phase rangement du bureau... euh non table d'activités couturesques!!!

mariane (il y a 4 années, 6 mois)

Je suis sensiblement sur le même fonctionnement, je me donne un objectif par mois au moins (souvent un peu plus) et je couds pendant les siestes du dernier loulou, le soir quand je n'ai pas bossé la journée (je suis à mi temps, et j'y tiens à mon 50%) j'essaie de me mettre au tricot pendant le cours de solfège de la grande, mais sans trop de succès...
J'ai organisé mon coin couture sous l'escalier des chambres, avec un vrai espace de travail, des tiroirs, et tout ça...et je range régulièrement ;) mais bien sûr je rêve d'une vraie pièce comme beaucoup je pense!