huile d'onagre

L’onagre est une plante remarquable qui se distingue par sa couleur jaune et sa capacité à éclore à la tombée de la nuit. Encore connue sous le nom de primevère du soir, elle contient des graines qui servent à produire de l’huile d’onagre. Cette dernière aurait la capacité de réduire les dérèglements hormonaux chez les femmes. Elle constituerait également un remède efficace contre l’infertilité, mais aussi contre l’ostéoporose chez la femme ménopausée.

L’huile d’onagre peut soulager des dérèglements hormonaux lors des cycles menstruels

Longtemps méconnue, l’huile d’onagre BIO est pourtant un concentré de vertus utiles à la gent féminine. L’une de ses nombreuses propriétés serait d’atténuer les douleurs des menstruations dont souffre la femme. En effet, l’huile d’onagre contient un fort taux d’acide gamma-linolénique ou AGL (près de 10 %) et d’acide linoléique allant jusqu’à 72 %. La combinaison de ces deux acides gras essentiels contribue à la production de la prostaglandine, hormone participant à la régulation de la coagulation sanguine.

En consommant l’huile d’onagre durant la période menstruelle, l’écoulement du sang est beaucoup plus fluide. Par conséquent, les douleurs menstruelles sont considérablement réduites et aide dans le cas de règles abondantes. De plus, les changements d’humeur, les sensations de lourdeur au niveau des seins et ventosités souvent constatées sont nettement réduits après l’utilisation de l’huile d’onagre. Elle favorise, de surcroît, un rééquilibrage du cycle menstruel inégal.

Pour que l’huile d’onagre puisse faire effet durant ce moment douloureux, il suffit de l’incorporer à votre alimentation dans le mois de la deuxième partie du cycle. Vous devez la consommer pendant 10 jours successifs.

L’action de l’huile d’onagre dans la lutte contre l’infertilité

fiole d'huile d'onagre

L’huile d’onagre bio est un remède redoutable contre l’infertilité. À l’âge de la procréation, les femmes produisent de l’œstrogène et de la progestérone, des hormones responsables de leur fertilité. Cependant, ces dernières peuvent être insuffisantes pour entraîner la conception.

Effectuer une cure à l’huile d’onagre constitue donc un bon moyen pour les femmes d’augmenter leur chance d’enfanter. L’huile d’onagre comprend des acides gras vitaux qui agissent sur la création de l’œstrogène et de la progestérone. Elle rend plus malléable la membrane des ovocytes et favorise une meilleure qualité de l’endomètre, espace accueillant l’ovule généré.

Elle peut rétablir un bon équilibre hormonal tout en décuplant la création des glaires cervicales. Par conséquent, les chances qu’un spermatozoïde puisse s’introduire dans celles-ci sont plus élevées. L’huile d’onagre peut être prise du 10e au 28e jour du cycle à raison de 2 capsules par jour.

L’huile d’onagre prévient l’ostéoporose chez les femmes ménopausées

Au fur et à mesure que la femme prend de l’âge, la ménopause s’installe et de nouveaux changements font surface. L’un des symptômes de cet état est l’ostéoporose, caractérisée par une perte de la densité des os. Les études médicales ont révélé que les femmes, en particulier, perdent, vers la quarantaine, près de 40 % de leur densité osseuse. Cela est dû au taux d’œstrogène qui vient à manquer dans leur organisme.

Une telle carence peut être considérablement atténuée avec l’huile d’onagre grâce à sa forte teneur en oméga 6. Elle contient aussi de l’acide gamma linoléique dont le rôle est de fixer le calcium au niveau des os. La consommation régulière de cette huile sur une durée de 15 jours chaque mois vous assure une augmentation notable du volume de votre masse osseuse.

Article précédent9 basiques à avoir absolument dans sa garde-robe
Article suivantLes secrets d’un sourire éclatant