Par papelhilo, le 11/05/2012 dans Artistes & Créateurs, Découvertes

Les vieilles dentelles qui traînent au fond des malles de nos grand-mères n’ont qu’à bien se tenir : avec Louise Saxton, elles risquent de connaître une seconde vie qui sort des sentiers battus …

L’Australienne Louise Saxton interroge depuis longtemps dans ses oeuvres les rebuts de nos maisons : elle a par exemple réalisé des installations à base de motifs trouvés dans les enveloppes de sécurité, de papiers peints vintage, ou encore comme ici de travaux d’aiguilles abandonnés au fond des tiroirs. Elle souhaite ainsi construire un art qui se nourrit de notre quotidien domestique. Elle renoue plus particulièrement ici avec toute une tradition de broderie, crochet, tricot, couture présente depuis longtemps dans sa propre famille.

A travers cette nouvelle série “Sanctuary”, exposée en ce moment même au Heide Museum of Modern Art de Melbourne, elle réinterprète l’histoire naturelle et la botanique (en s’inspirant des planches d’Audubon), et souligne la vulnérabilité de certaines espèces menacées tout comme celle des techniques domestiques traditionnelles.

Pour en savoir plus :